Alexandra Rosenfeld victime de minçophobie : "Les remarques déplacées font mal"

Alexandra Rosenfeld victime de minçophobie : "Les remarques déplacées font mal"
Alexandra Rosenfeld au Salon de la pâtisserie à Paris, le 16 avril 2019.

Jeudi 7 avril, 2022 Alexandra Rosenfeld publiera son livre "Ma méthode bien-être" aux éditions Robert Laffont. Un ouvrage dans lequel l'ancienne Miss France a pointé du doigt la "minçophobie" dont elle est victime.

Elue Miss France en 2005, Alexandra Rosenfeld est depuis devenue professeur de Yoga. Connue pour sa routine saine et équilibré, elle a voulu la partager dans un livre : "Ma méthode bien-être", qui sortira le 7 avril prochain. Si elle y donne des conseils pour se sentir bien dans son corps, elle a également évoqué la "minçophobie" dont elle est victime : "Durant mon enfance, et cela a duré longtemps, les commentaires sur ma morphologie n'étaient pas toujours sympathiques, et même souvent difficiles à entendre. Je sais combien un enfant, fort ou menu, peut souffrir de discrimination. Le regard des autres et les remarques déplacées font mal, beaucoup de mal." Avec le fléau des réseaux sociaux, les critiques sont toujours virulentes et les internautes n'hésitent pas commenter sa silhouette...

Alexandra Rosenfeld évoque toutes les silhouettes

Si on parle souvent de grossophobie, avec ce livre, la compagne d'Hugo Clément a voulu mettre en lumière qu'il existait d'autres formes de discriminations : "On entend plus fréquemment parler de la grossophobie dans les médias et les livres - et il s'agit bien d'une oppression sociale tout à fait abjecte et injuste -, mais il ne faut pas nier qu'il existe une discrimination à l'égard de la différence en général, et notamment des personnes très fines, considérées comme maigres, sans compter celles dont la forme et les proportions sont si discrètes que certains osent se moquer d'elles en les qualifiant de demi-portions." Un livre dans lequel, beaucoup de femmes pourront enfin se reconnaître.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.