Alexandra Lamy évoque ses "loupés" concernant l'éducation de sa fille

Alexandra Lamy évoque ses "loupés" concernant l'éducation de sa fille
Alexandra Lamy lors du gala d'ouverture de l'Opéra Garnier à Paris, le 24 septembre 2021.

Pleinement épanouie, tant sur le plan professionnel que personnel, Alexandra Lamy voit la vie en rose. Bientôt à l'affiche du film "Le Test" dans lequel elle campe le rôle d'une mère de famille, l'actrice se plaît à faire quelques parallèles entre ce rôle fictif et son véritable rôle de maman. Interrogée par le magazine Télé 7 Jours lundi 20 décembre 2021, elle a avoué ne pas avoir toujours été parfaite, loin de là...

Avant d'être une actrice à succès, Alexandra Lamy est une véritable maman poule. Très proche de sa fille Chloé Jouannet, l'actrice a su nouer un lien de confiance quasiment indéfectible avec cette dernière. Pourtant, leur relation mère-fille n'a pas toujours été au beau fixe. "Quand on devient parent, on n'a pas le mode d'emploi, alors on joue un rôle. C'est facile d'avoir de bons conseils pour les autres. L'important, je pense, c'est de savoir être là quand les enfants en ont besoin mais il faut aussi faire attention à soi, ne pas s'oublier", a-t-elle d'abord expliqué dans les colonnes du magazine Télé 7 Jours.

"Je n'ai pas assez écouté Chloé"

Particulièrement prise par son travail, l'ancienne compagne de Jean Dujardin admet avoir délaissé sa fille à de nombreuses reprises. Ainsi livrée à son propre sort, la jeune Chloé s'est sentie seule et n'a pas hésité à le faire savoir à sa mère. "Comme tous les parents, j'ai eu des loupés. J'ai pu parfois trop penser à ma carrière, et je n'ai pas assez écouté Chloé à des moments importants. Elle me l'a dit. La chance des enfants d'aujourd'hui, c'est d'avoir des parents qui parlent plus que les générations précédentes", a affirmé celle que l'on surnomme encore chouchou par rapport à son rôle dans "Un gars, une fille". Depuis son divorce avec Jean Dujardin, mère et fille ont cependant su se serrer les coudes et sont désormais très complices.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.