Alain Souchon : ses rares confidences sur sa mère emportée par Alzheimer

Alain Souchon : ses rares confidences sur sa mère emportée par Alzheimer
Alain Souchon en concert lors de la Fête de l'Humanité à Paris, le 12 septembre 2021.

Le 6 mars 2022, un numéro inédit de Zone Interdite consacré à la maladie d'Alzheimer sera diffusé sur M6. Pour l'occasion, Alain Souchon, dont la mère a succombé à cette maladie il y a quelques années, a accepté de témoigner. Mais au préalable, le chanteur a accordé une interview à Télé 7 Jours ce lundi 28 février 2022.

Alzheimer est un fléau particulièrement difficile à supporter pour les proches des victimes et ce n'est pas Alain Souchon qui va dire le contraire. Pendant des années, la maladie ne lui a laissé que des bribes de sa mère, Madeleine, avant de la lui enlever pour de bon. Interrogé par Télé 7 Jours, le meilleur ami de Laurent Voulzy est revenu sur cette époque terrible où sa mère ne le reconnaissait même plus. "Il y avait eu l'exemple d'Annie Girardot, actrice merveilleuse et femme tellement charmante. La voir perdre ainsi la tête nous avait fendu le coeur... Ma maman, elle, ne me reconnaissait plus. Elle m'appelait même Jacques Chirac ! Chaque fois qu'on allait lui rendre visite, on repartait avec le cafard. C'est comme une mort avant la mort...", a-t-il expliqué dans les colonnes du magazine.

"En plus c'est un nom dur, qui fait peur"

Également interrogé, le petit-fils de Madeleine, Pierre, s'est confié sur ses ressentis de l'époque. "Comme tout le monde, on avait entendu parler de cette maladie. En plus c'est un nom dur, qui fait peur. On dirait un truc du IIIe Reich. Mais on a vraiment compris de quoi il s'agissait que quand ma grand-mère a été touchée", a raconté le fils du chanteur. Depuis la mort de Madeleine, Alain Souchon et son fils se sont engagés auprès de la Fondation Recherche Alzheimer. Chaque année, père et fils organisent un gala en hommage à toutes les victimes de cette terrible maladie. L'édition 2022 devrait d'ailleurs avoir lieu le 14 mars prochain, à l'Olympia.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.