Alain Delon sur le point de recourir à l'euthanasie ? En colère, son fils dément

Alain Delon sur le point de recourir à l'euthanasie ? En colère, son fils dément
Alain-Fabien Delon lors du défilé JOEONE by Louis-Gabriel Nouchi dans le cadre de la Fashion Week de Paris, le 24 juin 2021.

Lundi 4 avril 2022, le fils d'Alain Delon, Alain-Fabien Delon, s'est saisi de son portable pour mettre les choses au point : dans une vidéo postée sur son compte Instagram, il a dénoncé les dernières rumeurs partagées au sujet de son père mais les a également démenties.

Depuis toujours, Alain Delon fait le bonheur de la presse, qui l'invite souvent à évoquer sa jeune compagne japonaise Hiromi ou sa carrière. Plus récemment, c'est un tout autre sujet qui a fait le tour du monde : l'acteur aurait demandé, selon son fils Anthony Delon, à ce qu'il soit euthanasié. Des propos qui ont exaspéré son deuxième fils Alain-Fabien Delon qui s'est saisi de son portable lundi 4 avril pour faire une mise au point. Sur son compte Instagram, en story, il a déclaré, en colère : "Cela fait plus de deux semaines maintenant que je lis dans mes messages, sur des soi-disant 'magazines', et dans mes commentaires que mon père va mettre un terme à sa vie grâce à l'euthanasie. C'est p*tain de faux !"

"Vous (...) devriez avoir honte de vous"

Encore effrayé à l'idée d'avoir pu perdre son père à la suite de son AVC, le jeune homme a affirmé : "Vous, les journalistes, devriez avoir honte de vous (...). Vous appelez ça du journalisme ? Non, ce sont des fausses informations." Et d'expliquer : "Il y a une énorme différence entre 'Fils, dans le cas où je suis branché à une machine et dans le coma, je veux que tu me débranches' - ce qui, d'ailleurs, est arrivé et nous ne l'avons pas débranché, au contraire, nous avons décidé de le garder en vie" et avoir "fait ses adieux à sa famille". Et de conclure, après avoir menacé de poursuites ceux qui partageront des fausses informations : "Laissez mon vieil homme vivre sa meilleure vie en paix."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.