Alain Delon revient sur la mort de Romy Schneider et son "pressentiment"

Alain Delon revient sur la mort de Romy Schneider et son "pressentiment"
Alain Delon lors de la 60e édition du Festival de Cannes, le 27 mai 2007.

Dimanche 29 mai 2022 marquait les 40 ans de la disparition de Romy Schneider. Alain Delon, qui fut son premier grand amour, s'est confié ce jour-là dans le Journal du Dimanche. Le comédien a dévoilé qu'il avait un pressentiment quant à la disparition de celle qu'il n'a jamais cessé d'aimer.

Le 29 mai 1982, c'est le monde du cinéma qui pleure Romy Schneider, retrouvée sans vie chez elle. C'est aussi Alain Delon qui, dévasté par cette disparition, prendra la décision de ne pas se rendre à l'enterrement pour ne pas lui voler ce dernier moment. Le comédien qui a vécu une idylle durant cinq longues années avec l'actrice s'est confié dimanche 29 mai dans les colonnes du JDD et a révélé qu'il savait qu'elle partirait jeune : "J'avais eu un pressentiment. Ce n'est pas que Romy voulait mourir, mais elle ne pouvait pas continuer à vivre depuis que son fils était disparu si tragiquement l'année d'avant. David était sacré pour elle. À partir de ce jour-là, j'ai senti qu'elle allait partir vite, qu'elle ne le supporterait pas."

"Romy a l'air de dormir d'un sommeil profond"

Désormais, elle vit à travers ses films. Elle laisse à Alain Delon le doux souvenir du tournage de "Christine" en 1958, l'oeuvre qui forgera leur amour. Puis, "La Piscine" qui signe leur retrouvaille à l'écran, alors tous deux mariés : elle avec l'acteur Henry Meyen et lui avec Nathalie Delon. Mais Romy restera Romy, qu'il emporte avec lui tous les jours grâce à cette photo qu'il a prise le jour de sa disparition : "J'ai pris une photo d'elle morte sur son lit, que je garde dans mon portefeuille : Romy a l'air de dormir d'un sommeil profond, elle est magnifique. Je la regarde souvent..."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.