Vincent Cerutti : ses confidences sur les jalousies qu'il a suscité

Vincent Cerutti : ses confidences sur les jalousies qu'il a suscité
Vincent Cerutti à l'avant-première du film "Le Mans" au cinéma Gaumont Champs-Élysées à Paris, le 6 octobre 2019.

Propulsé trop rapidement sur TF1 ? Vincent Cerutti se confie et annonce son retour à la télévision dans les colonnes de Voici, vendredi 30 juillet 2021.

"J'ai fait un travail sur moi et aujourd'hui, je sais où j'en suis", a assuré Vincent Cerutti dans les colonnes de Voici, ce vendredi 30 juillet 2021. L'animateur a d'abord commencé en tant que speaker des 24h du Mans et présentateur sur une chaîne locale. Mais très vite, voire trop vite selon lui, il s'est retrouvé à la tête de TF1 : "Tout est allé tellement vite ! Quand je suis arrivé sur TF1, on m'a tout de suite confié des gros formats, comme Sosie ! Or not Sosie ? et Danse avec les stars, et j'ai assuré plus de 70 primes en direct, le Loto... C'était énorme, et sans doute trop rapide." Une popularité qui a vite suscité des jalousies : "On m'a parfois glissé des peaux de banane, mais je ne suis pas dans l'aigreur ni dans l'amertume. J'ai le sentiment d'avoir accompli la mission qu'on m'avait confiée. Simplement, j'ai fini par dire à la chaîne qu'il y avait tromperie sur la marchandise car ils ne m'utilisaient pas pour les raisons pour lesquelles ils m'avaient fait venir."

"J'ai trop besoin de sortir du cadre"

Conscient que ce n'est pas l'image qu'il a envie de renvoyer, il se recentre sur ses premiers amours : "Moi, j'ai trop besoin de sortir du cadre, de pouvoir faire de l'interview, d'être dans l'empathie, un peu comme ce que j'avais connu à mes débuts." Désormais, l'ex-présentateur phare de la première chaîne a trouvé son équilibre à la radio, et annonce de nouveaux projets pour la télévision : "Je viens de proposer un pilote pour le service public. Une émission écrite avec Eric Hannezo chez Black-D Mediawan. Ça s'appelle : Entrez c'est fermé ! On prend trois lieux interdits au public, comme les catacombes ou les cuisines de l'Élysée et j'y emmène trois personnalités, pas forcément en promo." Ce format devrait être "une émission à mi-chemin entre le doc et le magazine, avec de l'interview et la possibilité de parler de la vie. Je crois que c'est ce que les gens attendent. La télé de demain va redevenir authentique." Un retour inattendu, qui, on l'espère, ne fera pas jaser.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.