Véronique & Davina reviennent sur le "scandale" de Gym Tonic

Véronique & Davina reviennent sur le "scandale" de Gym Tonic
Archives - Portrait de Veronique et Davina ( Véronique de Villèle et Davina Delor), 14 mars 1995.

Selon les informations reportées par Femme actuelle le 5 août 2021, Véronique et Davina se confient dans un tout nouveau documentaire de TFX intitulé "Elles ont brillé à la télé : que sont-elles devenues ?" sur les dessous du générique de Gym Tonic.

De 1982 à 1986, les spectateurs de feu Antenne 2 ont pu retrouver tous les dimanches matins l'émission Gym Tonic. Cette émission d'aérobic, présentée par le célèbre duo Véronique et Davina - composé de Véronique de Villèle et Davina Delor - était alors une petite révolution pour les spectateurs de l'époque. En effet, le programme a largement contribué à la médiatisation de l'aérobic, jugé alors plutôt féminin, mais aussi à ancrer la pratique sportive au sein des loisirs.

"Ils avaient toutes les églises catholiques du monde entier qui appelaient en gueulant."

Toutefois, si les spectateurs se souviennent aujourd'hui de l'émission, ce n'est pas seulement pour l'entêtant "toutouyoutou" de son générique introductif, ni même pour les exercices d'aérobic qu'elle a pu leur enseigner. Avec son lot de body moulant et de sueur, Gym Tonic jouait également sur la carte de l'érotisation soft de ces deux présentatrices, au point même d'inclure brièvement certaines images de leur douche dans un générique de fin. Un passage qui avait fait scandale à l'époque et sur lequel les deux animatrices sont revenues récemment, à l'occasion d'un nouveau documentaire, diffusé le 28 août 2021 sur TFX.

Aujourd'hui, l'une est toujours coach sportive, tandis que l'autre s'est reconvertie en nonne bouddhiste, pourtant les deux animatrices se souviennent parfaitement de ce moment où tout a basculé. "On tournait dans un gymnase et la climatisation est tombée en panne. Dans mon micro, j'ai dit à Davina : 'On a le temps d'aller prendre une douche glacée.'", raconte Véronique de Villèle. Le cadreur de l'émission se serait ainsi empressé de capturer ce moment avec l'accord des deux jeunes femmes ; des images qui se sont retrouvées ensuite au générique de fin de l'émission. Une décision qui a provoqué un véritable tollé, comme l'explique Véronique : "Ça a tellement fait scandale que la productrice a dit : 'Je peux pas'. Ils avaient toutes les églises catholiques du monde entier qui appelaient en gueulant."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.