Sylvie Tellier : ce job qu'elle aurait rêvé d'exercer avant d'être Miss France

Sylvie Tellier : ce job qu'elle aurait rêvé d'exercer avant d'être Miss France
Sylvie Tellier lors de la cérémonie de clôture du Festival de Monte-Carlo, le 22 juin 2021.

Mercredi 6 avril 2022, alors qu'elle se confiait dans le podcast Femmes de télé pour Télé-Loisirs, Sylvie Tellier est revenue sur les études qu'elle menait avant de s'inscrire au concours Miss France. Aujourd'hui directrice générale de la prestigieuse société, l'ancienne reine de beauté avait pourtant des aspirations toutes autres...

Si devenir Miss France est un rêve et même une vocation pour certaines jeunes femmes, ce n'était absolument pas le cas de Sylvie Tellier. Avant de s'inscrire au célèbre concours de beauté, la jolie lyonnaise avait en effet pour objectif de mener une brillante carrière au tribunal puisqu'elle suivait des études de droit. "Moi j'étais une étudiante en droit fiscal, pas très grande, avec un bon petit caractère bien trempé, j'étais un peu atypique... Je préparais le concours d'avocat, je voulais être avocate, je voulais plaider, j'aimais ce côté théâtral de la plaidoirie", a-t-elle révélé dans le podcast Femmes de télé.

"J'avais cette envie de défendre les autres"

Passionnée par ce domaine, celle qui a récemment subi une opération du genou n'imaginait pas une seule seconde que sa vie prendrait un tout autre tournant. "J'étais en droit fiscal parce que c'était un secteur qui me plaisait, j'étais en fiscalité des sociétés, précisément. Peut-être qu'au fond de moi, j'avais cette envie de défendre les autres. J'ai toujours eu envie d'apporter mon aide aux autres, je ne pensais pas le faire de cette façon-là aujourd'hui grâce à mon titre de Miss France", a-t-elle ensuite ajouté.

Si elle ne regrette pas du tout son aventure Miss France, elle admet cependant qu'elle aurait aimé poursuivre son cursus jusqu'au bout. "Je n'ai pas repris les études tout de suite. Je m'étais donnée une petite année de répit et un jour mon téléphone sonne et l'organisation Miss France me propose d'intégrer l'équipe !", a-t-elle conclu avec une pointe de fierté et de nostalgie.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.