Stéphane Bern : amoureux, il dresse le bilan de son année 2021

Stéphane Bern : amoureux, il dresse le bilan de son année 2021
Stéphane Bern reçoit le trophée du Gosset Champagne à Paris, le 20 septembre 2021.

Depuis juin dernier, Stéphane Bern vit le parfait amour avec Yori Bailleres. Un bonheur qu'il a tenu à partager dans une nouvelle interview pour Gala, mercredi 29 décembre 2021.

Stéphane Bern a officialisé sa romance avec Yori Bailleres en juin dernier. Depuis, l'animateur ne cache plus son bonheur aux côtés de cet entrepreneur trentenaire, créateur du site de rencontres gay : Le Cercle de Socrate. Mercredi 29 décembre, c'est dans une nouvelle interview pour Gala, que celui qui a récemment décrit sa mère comme "castratrice", s'est confié sur son idylle.

"Je suis amoureux"

"Yori a des fantaisies qui parfois m'effraient mais qui m'amusent beaucoup", a expliqué Stéphane Bern en faisant référence à une photo récemment publiée sur Instagram. Sur le cliché on peut y voir les amoureux qui posent dans leur bain avec leurs chiens, en pleine lecture. Une mise en scène surprenante, mais qu'il a pourtant trouvé "très drôle" : "Il n'y avait pas d'eau contrairement à ce que les gens ont pu penser (...). Au moins j'aurais une photo de mon ancienne salle de bains."

En effet, celui qui a quitté Paris pour s'installer dans La Perche a précisé qu'il reviendrait dans la Capitale pour des raisons professionnelles : "Nous reviendrons à Paris deux jours par semaine à peu près, mais vous revenez comme quelqu'un qui n'y a plus de liens réels, ni d'attaches... J'essaye de me libérer de mes chaînes, c'est une nouvelle libération." Celui qui animera La grande soirée du 31 sur France 2, n'a pas hésité à faire un bilan positif sur l'année écoulée et notamment sur sa vie avec Yori Bailleres : "Je suis amoureux, j'ai quelqu'un qui m'aime et que j'aime. C'est quand même merveilleux, quand on est heureux, on a envie que les autres le soient également et on essaye de donner aux autres ce qu'on a..."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.