Star Academy : cette règle tant redoutée qui ne changera pas !

Star Academy : cette règle tant redoutée qui ne changera pas !
Nikos Aliagas lors de la 23e édition des NRJ Music Awards 2021 au Palais des Festivals de Cannes, le 20 novembre 2021.

Dès octobre 2022, les plus nostalgiques pourront à nouveau suivre les aventures des prochains candidats de La Star Academy. Et une règle risque de compliquer l'aventure des académiciens, comme l'a dévoilé Le Parisien, le 2 août 2022.

Le 3 mai dernier, TF1 a annoncé dans une coupure publicitaire la réouverture des portes de la Star Academy. Un retour qui se fera avec le présentateur iconique du programme : Nikos Aliagas. Et si le programme connaîtra quelques changements, comme le remplacement intégral des anciens professeurs, une seule règle - la plus redoutée - ne changera pas : celle du téléphone ! Et oui, souvenez-vous de cette horrible minute par jour à laquelle avait le droit les élèves. Une information qui a été révélée par Mathieu Vergne, le producteur de l'émission, devant les caméras de 50min Inside, le 17 juillet dernier, alors qu'il était de retour sur le domaine des Vives-Eaux de Dammarie-les-Lys (Seine-et-Marne), qui accueillera à nouveau tous les candidats.

"Une véritable cure de sevrage"

"Il faut qu'ils en profitent à fond, donc pas de téléphone, pas de réseaux sociaux. Cela doit rester une bulle, ils doivent être focus sur leur boulot et ne pas trop prendre l'avis de tout le monde sur ce qu'il se passe. Il faut qu'ils profitent de leurs moments à eux, avec leurs profs, avec le directeur ou la directrice mais sans trop l'extérieur", a expliqué Mathieu Vergne. Et si Jean-Pascal Lacoste, interrogé par Le Parisien et candidat de la saison 1, pense que ça va être "plus compliqué pour les jeunes d'aujourd'hui, car la dépendance au téléphone portable est bien plus grande", elle est pour Magalie Vaé, gagnante de la cinquième saison, une règle "bénéfique".

En effet, pour la psychologue Perrine Saada, "cette expérience va correspondre à une véritable cure de sevrage, de désintoxication vis-à-vis de leur outil de communication". Les jeunes s'offriront donc une parenthèse dans le monde réel.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.