Sandrine Quétier évoque avec émotion la maladie d'Alzheimer qui touche son père

Sandrine Quétier évoque avec émotion la maladie d'Alzheimer qui touche son père
Sandrine Quétier à la soirée du 10ème anniversaire de l'agence audiovisuelle "Flair production" à l'hôtel Le Marois à Paris, le 28 mars 2019.

Lundi 14 juin 2021, Sandrine Quétier était l'invitée de L'Instant de Luxe, sur Non Stop People. C'est avec beaucoup d'émotion que l'ex-animatrice s'est livrée sur la maladie d'Alzheimer qui touche son père.

Venue parler de ses prochains projets dans L'Instant de Luxe ce lundi 14 juin, Sandrine Quétier s'est laissée aller aux confidences. Celle qui a décidé de quitter l'animation pour se consacrer à une carrière d'actrice a longuement évoqué la maladie d'Alzheimer qui touche son père depuis plusieurs années. "C'est vraiment une maladie qui est très compliquée", a confié l'ancienne animatrice, avant d'ajouter : "On essaie d'accompagner au mieux, ma maman est formidable, elle est à ses côtés tout le temps (...). Il a une maladie assez longue, on a découvert qu'il était malade il y a 12 ans maintenant. Ça, je pense que ça a été un vrai choc dans ma vie, parce que le papa pour sa fille, c'est quand même un peu le héros, même quand on est une grande fille. Donc, c'est toujours compliqué et puis la maladie d'Alzheimer, on perd la mémoire, c'est quand même terrible."

"Il a les yeux qui brillent quand il me voit"

Un choc pour l'ex-acolyte de Nikos Aliagas qui a avoué qu'elle ne savait pas s'il la reconnaissait. "Il ne parle plus beaucoup" a-t-elle expliqué. Ce qui est sûr c'est qu'"il a les yeux qui brillent quand il me voit et quand il voit mes enfants. Ça c'est important".

Tous les jours, Sandrine Quétier se bat pour aider son papa à retrouver quelques souvenirs : "Il faut accompagner au mieux les personnes de notre entourage pour qu'elles soient le mieux possible compte tenu de leurs conditions et puis se remémorer plein de vieux souvenirs, s'en recréer des nouveaux à chaque fois qu'on le voit." C'est avec beaucoup d'émotion qu'elle a évoqué sans filtre la future disparition de son géniteur. Une étape qu'elle a dit redouter, mais qui sera selon elle une "délivrance pour lui". "Un sentiment ambivalent", a-t-elle conclu la gorge serrée.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.