Roselyne Bachelot : pourquoi elle n'animera pas de podcast sur Radio France

Roselyne Bachelot : pourquoi elle n'animera pas de podcast sur Radio France
Roselyne Bachelot lors du photocall de la 47ème édition de la cérémonie des César à l'Olympia à Paris, le 25 février 2022.

Alors qu'elle était attendue bientôt sur France Musique pour l'animation d'une émission, Roselyne Bachelot a été coupée net dans son élan. Mercredi 27 juillet 2022, la Haute autorité pour la transparence de la vie publique a révélé, dans un document rendu publique, que l'ancienne ministre ne pouvait pas obtenir un tel poste.

À peine commencée, la future carrière de Roselyne Bachelot en tant qu'éditorialiste est déjà tuée dans l'oeuf. Alors qu'on attendait l'ancienne ministre sur France Musique, pour un podcast intitulé le Téléphone sonne, elle ne pourra finalement pas démontrer ses talents. La raison ? Une décision de la Haute autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP), qui a rendu sa décision à ce sujet, publique ce mercredi 27 juillet 2022. On comprend ainsi que ce projet "de réaliser un éditorial hebdomadaire et un podcast sur la station France Musique est incompatible avec ses anciennes fonctions gouvernementales (à Roselyne Bachelot ndlr)". Bien que cela ferme aujourd'hui des portes à l'ancienne ministre, la décision n'est pas définitive. Cette incompatibilité cessera en effet d'ici trois ans, en mai 2025, soit plusieurs années après la cessation de toute activité gouvernementale.

Sa participation à d'autres projets menacée ?

Si ceux qui attendaient Roselyne Bachelot avec impatience sur Radio France seront déçus, ils pourront tout de même se consoler avec les autres projets de l'ancienne ministre. La HATVP l'autorise en effet à officier sur RTL ou bien BFMTV. Aucun risque donc, de voir menacer son retour dans Les Grosses têtes.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.