Radio France : Qui sont les candidats à la présidence de la Maison ronde ?

Radio France : Qui sont les candidats à la présidence de la Maison ronde ?

, publié le 26 octobre 2022

L'Arcom a dévoilé ce mercredi 26 octobre les noms des candidats à la présidence de Radio France.

L'identité des candidats révélée. Ce mercredi, l'Arcom (Autorité de régulation de la communication audiovisuelle et numérique) a dévoilé les noms des prétendants à la présidence de Radio France. Les trois candidats seront auditionnés par l'autorité le lundi 19 décembre prochain, au siège de l'institution. Chaque audition se déroulera en deux phases distinctes : une première partie publique d'une durée maximale d'une heure, diffusée en direct sur le site de l'Arcom et une seconde partie à huis clos, d'une heure. La décision de nomination sera prononcée au plus tard le lundi 16 janvier 2023.

Sibyle Veil candidate à un deuxième mandat

Comme puremedias.com l'avait annoncé en septembre dernier, Sibyle Veil sera candidate à un deuxième mandat à la tête de Radio France. En poste depuis le 16 avril 2018, Sibyle Veil sera en position de défendre un bilan satisfaisant du côté des audiences de ses stations. Sous sa mandature, France Inter s'est imposée comme première radio de France. Une place portée par la matinale de Nicolas Demorand et Léa Salamé. La PDG peut également s'appuyer sur la croissance de France Info et son duo phare Marc Fauvelle et Salhia Brakhlia. Durant son premier mandat, Sibyle Veil a aussi eu à gérer une grève de ses salariés de plus de 60 jours, qui a pris fin en mars 2020.

Dans son projet, d'une quarantaine de pages, présenté dans sa candidature, 60 propositions ont été réalisées par Sibyle Veil. Elle veut continuer à développer France Inter "comme un média radio et numérique fédérateur, inclusif et innovant, qui prolonge les émissions par une interaction constante avec ses publics". Elle insiste aussi sur le renforcement de "la formation et de la spécialisation des journalistes sur les questions complexes (environnement, science, Europe)".

Un ancien journaliste d'Europe 1 et la secrétaire générale de la Cour des comptes

Le deuxième prétendant à la tête de la Maison ronde est Florent Chatain, ancien journaliste d'Europe 1. Selon son projet stratégique déposé auprès de l'Arcom, son "chantier prioritaire" se base sur une "vertueuse gestion sociale et humaine", "jusqu'ici défaillante, coûteuse et ésotérique". Il souhaite également réformer la station France Bleu, estimant que "la situation, tant au niveau des audiences, historiquement basses, qu'humaine avec des rapports soulignant des comportements hors du commun, requiert un travail de fond urgent".

La troisième candidate dans cette course à la présidence de Radio France est Maïa Wirgin, secrétaire générale de la Cour des comptes. Cette diplômée de l'ENA est très proche de l'ancien Premier ministre Edouard Philippe dont elle a été la conseillère Culture, communication et régulation numérique en 2019 et 2020. Son projet s'axe sur divers points comme "l'urgence de la proximité", "le rajeunissement du public sur l'ensemble des antennes" et une "nouvelle stratégie numérique".

Tous les projets des candidats sont à retrouver en détails sur le .

Vos réactions doivent respecter nos CGU.