Premières séances : "Fast & Furious: Hobbs & Shaw" démarre fort, échec pour "Playmobil"

Premières séances : "Fast & Furious: Hobbs & Shaw" démarre fort, échec pour "Playmobil"Bande-annonce de "Fast & Furious : Hobbs & Shaw" (VOSTFR) © DR

, publié le 7 août 2019

De son côté, "C'est quoi cette mamie ?!" a autant passionné que le premier volet.

Les moteurs ont vrombi dans les salles obscures. Lors des premières séances parisiennes, le blockbuster d'action américain "Fast & Furious: Hobbs & Shaw" de David Leitch s'est imposé face à la concurrence. The Rock (Dwayne Johnson) et Jason Statham ont attiré 1.889 spectateurs dans 22 salles. S'il s'agit du 24e meilleur lancement de ce début d'année, ce spin-off de "Fast & Furious" signe le plus faible démarrage d'un film issu de cette franchise depuis le quatrième opus (1.657 curieux en avril 2009). Le réalisateur enregistre lui le deuxième meilleur lancement de sa carrière, battu uniquement par "Deadpool 2" (3.558 curieux en mai 2018).

Deuxième, au lendemain de la diffusion du premier volet sur M6, la comédie française "C'est quoi cette mamie ?!" signe un démarrage strictement identique au précédent. En effet, ce film de Gabriel Julien-Laferrière avec Chantal Ladesou, Julie Gayet et Thierry Neuvic a attiré 794 Parisiens, autant qu'il y a trois ans - mais avec toutefois une salle supplémentaire cet été. Le drame russe "Une grande fille" de Kantemir Balagov s'octroie la médaille de bronze. Avec 662 spectateurs présents sur 11 écrans, il signe le 6e meilleur démarrage de l'histoire pour un film russe lors des premières séances parisiennes.

La (mauvaise) surprise de la journée est donc pour "Playmobil, le film". Ce film d'animation de Lino DiSalvo n'a convaincu que 429 personnes dans 16 salles, un démarrage par comparaison inférieur à l'ensemble des quatre films "Lego" sortis jusqu'ici. Enfin, "Playmobil" se fait talonner par "Never Grow Old". Le western d'Ivan Kavanagh avec John Cusack, Emile Hirsch et Déborah François a rassemblé 361 personnes dans 10 salles de la capitale.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.