Patrick Sébastien se confie sur les détails de son testament

Patrick Sébastien se confie sur les détails de son testament
Patrick Sébastien lors de la 30ème édition du Téléthon 2016 (AFMTéléthon) à l'hippodrome de Longchamp à Paris, le 3 décembre 2016.

Loin de ses musiques entraînantes et de son éternel sourire jovial, Patrick Sébastien est en réalité meurtri depuis plusieurs années déjà. En effet, en 1990, le chanteur perdait son fils dans un tragique accident de moto. Depuis, l'animateur essaye de faire face mais n'a jamais vraiment réussi à faire son deuil. Invité à se confier dans Sept à Huit le 26 septembre 2021, il est revenu sur cette perte douloureuse et la façon dont elle a impacté sa vision de la mort.

Il apparaît toujours heureux et prêt à faire la fête et pourtant, Patrick Sébastien vit avec une douleur incommensurable depuis près de 31 ans. En 1990, le décès brutal de son fils, Sébastien, bouleverse sa vie à jamais. Une perte dont le célèbre animateur ne s'est toujours pas remis. "On était très proches. On avait 16 ans d'écart, seulement. Je l'ai eu à 16 ans. Il voulait une moto. Et puis, il était assez prudent. C'était la nuit, c'était l'été. Il roulait vite. Ça fait partie de ma vie. On a ça tatoué tous les jours. Il n'y a pas un jour où je ne pense pas à mon fils, évidemment. Quand tu te noies, le bâton qui passe, tu l'attrapes et tu essaies de sortir. Moi, je suis en survie. Je suis mort avec lui...", a-t-il expliqué avec tristesse face à Audrey Crespo-Mara.

"Mon enterrement, ça va être une grosse fête"

Malgré la peine, ce tragique accident lui aura au moins permis de relativiser sur la perspective de sa propre mort. Aujourd'hui très peu anxieux à ce sujet, Patrick Sébastien n'a d'ailleurs pas hésité à communiquer quelques détails sur ses dernières volontés. Son enterrement ? Le chanteur le souhaite joyeux et festif, à l'image de la personnalité qu'il a longtemps affichée à la télévision. "Mon enterrement, ça va être une grosse fête. J'ai demandé par testament à ce qu'il y ait des guirlandes sur mon cercueil, qu'il y ait des clowns", a-t-il avoué.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.