"Pas de femmes, pas de diversité" : Alexandra Lamy et Audrey Diwan dénoncent la Une du "Film français"

"Pas de femmes, pas de diversité" : Alexandra Lamy et Audrey Diwan dénoncent la Une du "Film français"La bande-annonce de "Touchées" © "Le film français"

, publié le 30 septembre 2022

L'actrice Alexandra Lamy et la réalisatrice Audrey Diwan ont pointé du doigt ce vendredi sur Twitter la Une du magazine "Le Film français".

Bronca sur les réseaux sociaux. Ce vendredi, le magazine spécialisé dans le cinéma "Le film français" a dévoilé sa nouvelle Une. Dans celle-ci, on y voit plusieurs acteurs français comme Guillaume Canet, François Civil, Dany Boon, Pierre Niney, Vincent Cassel, Pio Marmaï et Vincent Cassel, ainsi que le président de Pathé, Jérôme Seydoux. Le tout avec en titre : "Objectif : Reconquête !".

"C'est triste et désespérant"

Très rapidement, plusieurs personnalités du cinéma et de la télévision ont dénoncé cette Une en raison de la présence unique d'hommes blancs. "Si on vous gêne, n'hésitez pas à le dire", a écrit Audrey Diwan, qui lutte pour l'égalité des femmes et des hommes et la diversité dans le cinéma et l'audiovisuel, avec son collectif 50/50. La réalisatrice a d'ailleurs récemment remporté le Lion d'or 2021 et le prix du meilleur film lors des Lumières 2022 pour "L'événement".

Cette Une a également fait grincer la comédienne Alexandra Lamy, qui a réalisé son premier téléfilm "Touchées" sur TF1 : "Pas de femmes, pas de diversité. La grande classe !". "C'est pas possible ! Virginie Efira, Marion Cotillard, Rebecca Zlotowski, Sandrine Kimberlain, Leïla Bekhti, Marie Masmonteil, Sylvie Pialat, Julia Ducournau... Rejoignez le réseau 'Pour les femmes dans les médias' ! Parce qu'apparemment, vous ne pouvez rien pour le cinéma français", a lancé Anaïs Bouton, animatrice sur Paris Première. Et d'ajouter en hashtag : "Pas les fesses sorties des ronces".

Pour Pauline Rocafull, scénariste de "Plus belle la vie" sur France 3, "rien ne va dans cette couverture". "Le titre 'Reconquête', l'omniprésence des hommes... C'est triste et désespérant", a-t-elle ajouté. "Heureusement que vous avez pensé aux femmes qui font, elles aussi, le cinéma français", a ironisé la romancière Tristane Banon. Et d'écrire : "La couverture aurait eu moins de force sans elles... Merci et bravo...".

Le producteur de Parasomnia Productions Marc Missonnier a aussi déploré cette couverture : "Rien ne va, ni le titre, ni la photo. Que des hommes. Comment torpiller en un instant une impression pourtant prometteuse laissée par la journée des distributeurs au congrès de la Fédération nationale des cinémas français".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.