"On fait du Zemmour ?!" : Yannick Jadot tacle Ruth Elkrief et Adrien Gindre sur LCI

"On fait du Zemmour ?!" : Yannick Jadot tacle Ruth Elkrief et Adrien Gindre sur LCIEchange tendu entre Ruth Elkrief et Yannick Jadot sur LCI. © LCI

, publié le 24 février 2022

Le candidat écologiste était interrogé hier sur la présence de burkinis dans les piscines de Grenoble.

Tensions hier sur LCI.Yannick Jadot était l'invité de "Mission convaincre", présentée par Ruth Elkrief et exceptionnellement par Adrien Gindre sur LCI. Au cours de l'émission, le prétendant à l'Elysée s'est accroché avec les deux journalistes au sujet des burkinis dans les piscines municipales.

"C'est quoi cette photo ?"

"C'est un sujet politique très important : la question du burkini se pose à Grenoble. Le maire écologiste Eric Piolle a dit qu'il y aurait une réflexion pour savoir quelle serait la ligne de la municipalité sur le port du burkini ou pas dans les piscines cet été", a commencé Adrien Gindre, illustrant ses propos avec un cliché d'un collectif grenoblois favorable à l'acceptation du burkini.

Yannick Jadot a alors coupé le journaliste : "C'est quoi cette photo ?". "Elle vient du collectif organisé à Grenoble", a répondu Ruth Elkrief. "Donc, vous avez appelé un collectif pour récupérer la photo du collectif ?", a-t-il demandé, de manière véhémente. "Non, pas du tout. C'est le collectif lui-même qui l'avait. On a eu l'autorisation", a-t-elle assuré. "Je suis curieux de savoir ce que vous faites, là !", a enchaîné le député européen. Et d'être recadré par Adrien Gindre : "On va peut-être savoir ce que vous, vous faites là ! C'est vous qui êtes candidat à l'élection de la République".

"Vous considérez qu'on fait du Zemmour ?"

Le présentateur lui a demandé sa position sur le port du burkini dans les piscines publiques. "Vous vous rendez compte... Il y a des burkinis aujourd'hui dans les piscines à Grenoble ? Je vous pose la question ! Les femmes et le collectif n'ont jamais été reçus par le maire de Grenoble. Elles ont eu des contraventions. Et elles ont été interdites dans les piscines. Il n'y a pas de burkinis dans les piscines à Grenoble", a martelé Yannick Jadot. Et de s'emporter : "Vous vous rendez compte que depuis cinq minutes, on parle d'un sujet qui n'existe pas (...) C'est quand même incroyable ! On a l'impression qu'on n'a pas eu assez de Zemmour pendant toute cette campagne !". "Vous considérez qu'on fait du Zemmour ?", a riposté Ruth Elkrief.

"Ah oui ! Vous allez chercher un sujet qui n'existe pas aujourd'hui, qui date de deux ou trois ans", s'est énervé l'écolo. "Non ! Non ! Non !", a répété la journaliste sur la voix de l'invité. "Il n'y a plus de maillots de bain couvrants dans les piscines à Grenoble et vous en faites un sujet de débat !", a surenchéri Yannick Jadot. Ce à quoi Adrien Gindre a répondu : "Si le sujet ne vous embarrasse pas, vous pouvez répondre simplement !".

"On fait notre travail"

Après avoir laissé la parole pendant plusieurs minutes à Yannick Jadot pour s'expliquer, le chef du service politique de TF1 et LCI a tenu à faire une mise au point : "Simplement, le tweet d'Eric Piolle date du 17 février 2022, c'était il y a six jours. On fait notre travail en préparant l'émission. On regarde ce que disent vos élus. Pardon, ce n'est pas une injure ni aux musulmans, ni à vous. On veut regarder quelles sont vos propositions". puremedias.com vous propose de visionner la séquence.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.