Olivier Minne revient sur son passage à vide à la télé : "Je n'ai pas sombré"

Olivier Minne revient sur son passage à vide à la télé : "Je n'ai pas sombré"
Olivier Minne lors du dîner "Boeuf à la Mode" au restaurant Le Louchebem à Paris, le 12 octobre 2017.

Les folles aventures de Ford Boyard reprendront vie samedi 19 juin 2021. À cette occasion, Olivier Minne était l'invité d'Europe 1, samedi 12 juin. L'animateur en a profité pour revenir sur une période difficile de sa vie.

Samedi 19 juin 2021 sera diffusée sur France 2 la 19e saison de Fort Boyard. Un programme animé par Olivier Minne, qui fait partie des présentateurs les plus populaires. Pourtant, cela n'a pas toujours été le cas. À la fin des années 1990, le descendant de Charles Quint et de Corneille avait été évincé de France 2 et avait connu un passage à vide jusqu'en 2002. "La télévision a été gentille avec moi, cruelle parfois, quelquefois même très violente", s'est confié Olivier Minne sur Europe 1, samedi 12 juin. L'animateur a avoué qu'il avait toujours pris du recul vis-à-vis de la télévision et de la notoriété qu'elle pouvait apporter : "Avant même d'y entrer, j'ai toujours pensé que la lumière était dangereuse."

"Je ne pouvais plus payer mon loyer"

Au micro d'Isabelle Morizet, celui qui se définit comme gay n'a pas hésité à revenir sur cette période charnière de sa vie. "Il y a eu des moments où on me l'a retirée. Et fort heureusement, comme j'avais toujours gardé à l'esprit qu'elle pouvait amener du malheur, je n'ai pas sombré", a-t-il indiqué avant d'ajouter: "Je ne pouvais plus payer mon loyer, ni ma bouffe." Des moments difficiles, auxquels s'est ajouté l'abandon de ceux qu'il pensait être ses amis : "Je voyais des gens, autour de moi, que je pensais être des amis, qui me tournaient le dos."

Pour se reconstruire, Olivier Minne a donc décidé de partir s'installer à Los Angeles, où il réside toujours : "J'ai choisi cette ville, parce que quand je m'éveillais et commençais ma journée, Paris s'endormait. J'entrais dans ma nouvelle énergie, alors que celles et ceux qui avaient cherché à me faire du mal, ou qui m'avaient simplement abandonné, s'endormaient." Ce qui n'a pas empêché l'animateur d'aller "toujours plus loin, toujours plus haut", et d'être "toujours plus fort".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.