Nicolas Canteloup : il réagit pour la première fois à son départ d'Europe 1

Nicolas Canteloup : il réagit pour la première fois à son départ d'Europe 1
Nicolas Canteloup lors de la soirée de rentrée de TF1 au Palais de Tokyo à Paris, le 9 septembre 2019.

Comme de nombreux animateurs, l'humoriste Nicolas Canteloup a été brutalement évincé de la chaîne radio Europe 1 avant la rentrée. Dans une interview accordée au quotidien régional Le Parisien, paru le 8 septembre 2021, il se confie comme rarement.

Après seize années de services auprès d'Europe 1, Nicolas Canteloup entame sa première rentrée sans chronique sur la chaîne radio. Un bouleversement pour l'humoriste, qui a été, comme de nombreux autres animateurs cet été, remercié pour ses services. Pour la rentrée 2021, celui qui s'est confié sur la perte de son frère devrait donc se concentrer sur son émission sur TF1. Pour l'occasion, l'humoriste a accepté de se confier auprès du Parisien dans une interview parue le 8 septembre 2021. Au sujet de son éviction d'Europe 1, il explique : "Quand j'ai fait ma dernière Revue de presque, je ne savais pas que c'était la dernière. Nous (...) n'avions aucune information alors." Et d'avouer : "Nous avons évidemment (...) ressenti de la tristesse. (...) J'aurais adoré pouvoir dire au revoir à cette station, aux auditeurs."

Une sorte de censure ?

Aujourd'hui, de nombreuses questions se posent sur l'éviction de l'humoriste, car ce dernier a pour habitude d'évoquer des sujets sensibles. Questionné au sujet d'une éventuelle censure, il répond : "Quelle que soit l'actualité, on ne s'est jamais rien interdit. Là, l'actualité portait sur Europe 1, donc on y est allé, même si ça faisait grincer des dents. (...) Nous n'allions pas mettre des oeillères, parce qu'on aurait pu craindre une réaction de la direction... ."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.