Netflix va faire payer le partage de compte à ses abonnés dès début 2023

Netflix va faire payer le partage de compte à ses abonnés dès début 2023La bande-annonce de "Don't Look Up : Déni cosmique" sur Netflix © Abaca

, publié le 19 octobre 2022

Le montant du surcoût pour pouvoir partager son compte Netflix avec une personne ne vivant pas sous le même toit pourrait être de l'ordre de 3 euros.

Elle n'était pas en odeur de sainteté au sein de la plateforme américaine. La possibilité de partager gratuitement son compte Netflix avec un membre de sa famille ou un ami vivant hors de son foyer sera facturée à compter du début de l'année 2023. "Nous avons trouvé une approche réfléchie pour monétiser le partage de compte et nous allons commencer à la déployer plus largement à partir de début 2023", a justifié Netflix, hier, lors de la présentation de ses résultats financiers.

Vers un surcoût de trois euros pour recourir au partage de compte ?

Depuis plusieurs mois, cet usage est dans le collimateur du leader de la vidéo à la demande. Le manque à gagner qu'il engendre "affecte notre capacité à investir dans des séries et des films de qualité pour nos membres", se désolait Chengyi Long, directrice de l'innovation produits chez Netflix, au printemps dernier. C'est à cette période que la plateforme américaine a débuté l'expérimentation dans trois pays d'Amérique du sud, le Chili, le Pérou et le Costa Rica, visant à faire payer à ses abonnés le partage des mots de passe en dehors de leur foyer.

Netflix n'a pas détaillé ce que représenterait le montant de cette somme supplémentaire pays par pays. Pour avoir un ordre d'idée, ajouter jusqu'à deux comptes supplémentaires à leur profil a valu à un abonné en Amérique du sud un surcoût oscillant entre 2,12 dollars au Pérou et 3 dollars au Chili. Depuis le mois de juillet, le Honduras, l'Argentine, le Salvador, le Guatemala et la République dominicaine ont, eux aussi, pu disposer de cette option pour une somme d'environ 3 euros.

Comment appliquer ce surcoût aux smartphones ?

Un compte utilisé hors du foyer se verra donc appliquer ce surcoût grâce à un système de géolocalisation. Si le raisonnement est facile à comprendre pour l'utilisation de Netflix sur un écran fixe de télévision, il est plus difficile à cerner s'agissant des autres usages de l'application. Comment savoir, par exemple, si un compte Netflix, utilisé à l'extérieur du foyer sur smartphone ou sur ordinateur portable, est utilisé par le titulaire du compte ou non ? La question reste, pour l'heure, posée.

Toujours est-il enfin que dans cette même logique de lutte contre les comptes partagés, notons, que Netflix encourage, depuis ce lundi, ceux qui possèdent un profil sur un compte partagé à "transférer" leur profil sur un nouveau compte s'ils ne vivent pas sous le même toit. Avec cette nouveauté, les utilisateurs concernés peuvent ainsi conserver "leurs recommandations personnalisées, leur historique, leur liste, leurs parties enregistrées et autres paramètres", vante la marque.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.