Nathalie Marquay répond à Geneviève de Fontenay : "J'ai mal au coeur pour elle"

Nathalie Marquay répond à Geneviève de Fontenay : "J'ai mal au coeur pour elle"
Nathalie Marquay lors du filage de la pièce "Piège à Matignon" au Théâtre des Variétés à Paris, le 7 mars 2015.

Après les attaques de Geneviève de Fontenay contre Nathalie Marquay dans L'Instant Deluxe, le 13 septembre 2021, la réaction de l'épouse de Jean-Pierre Pernaut n'a pas tardé. Dès le lendemain, dans Femme Actuelle, l'ancienne Miss France a répondu à la dame au chapeau.

Lundi 13 septembre, Geneviève de Fontenay affirmait dans L'Instant Deluxe que l'élection de Nathalie Marquay en tant que Miss France en 1987 avait été truquée. Des propos qui ont fait grand bruit et auxquels l'intéressée a rapidement répondu. "Je pense que Guy Lux doit se retourner dans sa tombe. Elle traite de menteurs Guy Lux, Europe 1 et tous les Français qui ont voté pour moi. Il y avait quand même 42,2% de voix en ma faveur, sur les dix finalistes", a rétorqué celle qui a lutté contre une leucémie il y a plusieurs années.

"Tout ça pour faire du buzz"

"Franchement, elle me fait pitié, a poursuivi Nathalie Marquay. J'ai mal au coeur pour elle, c'est une femme qui doit se sentir bien seule. Elle a besoin d'exister. Mais elle n'a pas besoin de taper sur moi pour ça. Ce qui est quand même bizarre, c'est que ça arrive toujours environ trois mois avant la nouvelle élection de Miss France. Tout ça pour faire du buzz. Je pense qu'elle devrait mieux se concentrer sur sa santé, de s'occuper de ses petits-enfants qu'elle a très peu vus quand elle était plus jeune... Il faut qu'elle arrête de parler sur moi, je n'ai aucun intérêt."

Aujourd'hui, Nathalie Marquay ne veut "plus rien entendre" de la part de Geneviève de Fontenay. "Si elle s'excusait dans la presse, et qu'elle m'appelait aussi de vive voix, je pense que - par rapport à son grand âge - je pourrais lui pardonner, a-t-elle nuancé. (...) J'avoue que ça me fait peur, elle divague complètement, je ne la comprends pas."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.