Michel Drucker évoque ses plus gros défauts : "Je vis télé, je dors télé"

Michel Drucker évoque ses plus gros défauts : "Je vis télé, je dors télé"
Michel Drucker présente son livre "Il faut du temps pour rester jeune" à l'occasion du Lundi des écrivains à la brasserie les Deux Magots à Paris, le 11 mars 2019.

Michel Drucker est un passionné que rien ne semble arrêter, pas même l'âge. Dans une interview accordée au TV Mag du journal Le Figaro le 27 juin 2022, le présentateur s'est confié sur sa carrière, ses projets futurs, mais également ses plus gros défauts.

Véritable symbole de la télé, Michel Drucker a su traverser les âges et s'imposer dans le paysage médiatique et ce malgré de gros problèmes de santé. Un succès qu'il doit à sa passion pour son travail, avec lequel il ne coupe jamais. Il s'agit d'ailleurs d'un de ses plus gros défauts selon lui, car cela rend la vie à ses côtés assez difficile à supporter pour ses proches. Dans une interview accordée au TV Mag du journal Le Figaro, celui qui n'utilise jamais d'oreillettes en plateau a confié : "Je suis beaucoup plus difficile à vivre que vous l'imaginez. Je ne vis que pour mon job."

"Ma femme me prend pour un timbré"

Michel Drucker est en effet constamment connecté à l'actualité, au grand dam de ses proches. "Ma femme me prend pour un timbré, parce qu'à l'heure du déjeuner, je regarde toutes les chaînes, explique-t-il, avant d'évoquer les conséquences engendrées par un tel train de vie : Je mange trop vite, et j'ai mal à l'estomac. Je suis très impatient. Je vis télé, je pense télé et je dors télé." Et celui que l'on devrait retrouver à la rentrée sur France 3 de conclure : "J'aime ça et je ne peux pas m'empêcher de vouloir interroger les gens que je rencontre, y compris les gens que je croise sur un banc public ou dans un autobus. Je suis né journaliste."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.