Michel Cymes évoque ses débuts à Télématin : "Un des pires souvenirs de ma vie"

Michel Cymes évoque ses débuts à Télématin : "Un des pires souvenirs de ma vie"
Michel Cymes lors de la soirée de gala "Enfance Majuscule" à la salle Gaveau à Paris, le 15 juin 2021.

S'il est aujourd'hui l'un des animateurs télé préférés des Français, Michel Cymes revient pourtant de loin. En 1991, le médecin fait sa toute première apparition à la télévision nationale. À l'époque tout jeune débutant, il a beaucoup de mal à gérer son stress. Invité sur le plateau de Télématin le 29 septembre 2021, le présentateur est revenu sur ce grand moment de stress.

Il aura fallu plusieurs tentatives à Michel Cymes pour être parfaitement à l'aise sur un plateau de télévision. En 1991, le jeune médecin se retrouve propulsé devant les caméras de Télématin et fait rapidement les frais de son inexpérience télévisuelle. "Télématin est une école extraordinaire. Vous êtes en direct, pour commencer, donc c'est le stress. C'est le matin tôt, donc vous n'avez pas tous les neurones connectés. (...) C'est là où j'ai tout appris. Ce qui fait qu'après, tout vous paraît facile", a-t-il commencé à expliquer face à Julia Vignali et Thomas Sotto.

"J'étais tétanisé"

D'apparence très sereine sur l'ancien magnéto diffusé par l'émission, Michel Cymes affirme pourtant avoir vécu un véritable enfer. "Vous ne vous en rendez pas compte, mais au moment du générique de la chronique, je me dis que je vais me lever parce que je vais perdre connaissance. J'avais pris des médicaments contre le trac. J'étais tétanisé. D'ailleurs, on le voit. Je n'étais même pas en train de regarder les caméras. J'étais en train de chercher un peu partout", a-t-il expliqué avec beaucoup de sérieux.

Pour autant, l'animateur admet sans peine que cette expérience était nécessaire et marque le début d'une carrière florissante. Aussi, celui qui a récemment quitté la matinale de RTL se montre tout de même reconnaissant. "Franchement, c'est l'un des pires souvenirs de ma vie. Mais, en même temps, c'est ce qui a déclenché beaucoup de choses après...", a-t-il conclu.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.