Mask Singer : cet autre costume que Teri Hatcher aurait aimé endosser

Mask Singer : cet autre costume que Teri Hatcher aurait aimé endosser
Teri Hatcher lors d'une conférence de Digitas & The Third Act à New York, le 9 juin 2010.

C'est une apparition qui a fait sensation ce vendredi 8 avril 2022 sur TF1. Cachée dans le costume de la coccinelle, l'actrice américaine Teri Hatcher a finalement fait tomber son masque à l'issue du second prime de l'émission Mask Singer. Interrogée par Le Parisien, elle est revenue sur sa préparation drastique et a fait quelques confidences sur le costume qu'elle aurait aimé porter.

Personne ne s'y attendait et pourtant, c'est bel et bien Teri Hatcher qui se cachait dans le costume pailleté de la coccinelle. Pour cette troisième saison de Mask Singer, la production a en effet mis les petits plats dans les grands en incluant deux stars internationales au nouveau casting. Dans un entretien accordé au Parisien, l'actrice américaine récompensée d'un Golden Globe en 2005 est revenue sur sa préparation pour l'émission. "J'avais mis de côté mes capacités vocales depuis longtemps, prise par mes obligations parentales et les tournages de séries télé. Je n'ai jamais fourni autant de travail pour trois minutes de show !", a-t-elle déclaré dans un premier temps.

"À l'origine, je désirais être un colibri"

Si Teri Hatcher a adoré endosser le costume de la coccinelle, elle avoue néanmoins que ce n'est pas celui qu'elle voulait porter à la base. "À l'origine, je désirais être un colibri. Je venais d'en soigner deux petits trouvés dans ma maison, jusqu'à ce qu'ils puissent s'envoler", a-t-elle révélé le sourire aux lèvres. Heureusement, celui de la coccinelle lui convenait parfaitement, puisqu'il revêtait aussi une signification toute particulière à ses yeux. "Quand ma fille était petite et qu'une coccinelle se posait sur nous, on faisait un voeu en lui soufflant délicatement dessus pour qu'elle déploie ses ailes. C'était une belle idée d'incarner la bonne fortune et d'apporter une énergie positive", a-t-elle conclu. Une bien belle anecdote !

Vos réactions doivent respecter nos CGU.