Marc-Olivier Fogiel évoque la baisse de ses revenus : "Je reste un privilégié"

Marc-Olivier Fogiel évoque la baisse de ses revenus : "Je reste un privilégié"
Marc-Olivier Fogiel lors du Grand Dîner du Louvre à Paris, le 19 novembre 2019.

Invité du Buzz TV du Figaro le 25 novembre 2021, à l'occasion du lancement du magazine Face à BFM dédié à l'élection présidentielle, Marc-Olivier Fogiel a fait quelques confidences sur sa carrière et a évoqué ses revenus sans tabou.

Après avoir animé des émissions à succès comme On ne peut pas plaire à tout le monde et Le Divan sur France 3, mais aussi On refait le monde sur RTL, Marc-Olivier Fogiel a été nommé directeur général de BFM TV en 2019. Un travail "harassant" et "épuisant", mais "tout le temps passionnant", comme il l'a confié dans le Buzz TV. Et d'ajouter que l'antenne ne lui manquait "pas du tout", même s'il ne ferme pas la porte à un éventuel retour lorsqu'il n'occupera plus ses fonctions de directeur de chaîne.

"J'ai eu la chance de gagner beaucoup d'argent en faisant de la télévision"

Pour Marc-Olivier Fogiel, occuper ce nouveau poste a également rimé avec baisse de salaire. "C'est un autre métier. Je gagnais mieux ma vie en tant qu'animateur-producteur. Aujourd'hui, je la gagne moins bien mais je reste un privilégié", a indiqué celui qui a déjà proposé à Emmanuel Macron de devenir chroniqueur. "S'il y a un fil conducteur dans mon parcours, c'est de continuer à apprendre tout le temps. J'ai eu la chance de gagner beaucoup d'argent en faisant de la télévision, même si ce n'était pas mon moteur en y allant", a-t-il poursuivi.

Pour preuve, il rapporte avoir déjà renoncé à un contrat en or pour entamer un nouveau projet : "Quand j'ai fermé ma boîte pour suivre Alexandre Bompard à Europe 1, j'ai renoncé à un contrat de 30 millions d'euros pour l'année suivante."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.