"Manchester, c'est de la m..." : La BBC diffuse un commentaire surprenant dans son bandeau déroulant

"Manchester, c'est de la m..." : La BBC diffuse un commentaire surprenant dans son bandeau déroulantLa BBC présente ses excuses après un bandeau injurieux © DR

, publié le 26 mai 2022

La chaîne britannique a présenté ses excuses dans un communiqué.

"Manchester United are rubbish". Comprenez Manchester United, "c'est de la m...". Le bandeau déroulant de la BBC, censé diffuser des informations vérifiées et sérieuses, a, hier matin, pu surprendre les téléspectateurs de la chaîne britannique, laquelle a présenté, quelques heures plus tard, ses excuses aux supporters du club qui ont pu être offensés.

"Quelqu'un essayait d'apprendre à utiliser le bandeau"

Mais comment un tel message a-t-il pu être diffusé à l'antenne ? C'est la question à laquelle Annita Mcveigh a répondu un peu plus tard dans la matinée, comme l'a repéré "". "Certains d'entre vous ont peut-être remarqué quelque chose d'inhabituel (...) Dans les coulisses, quelqu'un essayait d'apprendre à utiliser le bandeau et a écrit un texte pour s'entraîner. Ils ont écrit des choses au hasard, pas sérieusement, et ce commentaire est apparu", a-t-elle justifié. Avant d'espérer que "les fans de Manchester United n'ont pas été blessés" par cette "erreur" et de leur présenter ses "excuses" au nom de la chaîne.

La BBC a réitéré ses excuses dans un communiqué : "Il y a eu un problème technique durant un entraînement avec notre bandeau test, qui a défilé en direct pendant quelques secondes. Nous nous excusons si des personnes ont été blessées".

Sur Twitter, des journalistes de la chaîne se sont amusés de cet incident selon leur attachement ou non au club vainqueur de la Ligue des champions en 2008. Le présentateur Rob O'Hanrahan a ainsi relayé les excuses de la chaîne, précisant que le texte apparu sur le bandeau a été rédigé par un stagiaire et qu'il considérait, pour sa part, que cette information était "juste" et "correcte". À l'inverse, Clive Myrie, pro-Manchester United, s'est désolidarisé de l'incident, écrivant qu'il "n'avait rien à voir avec ça".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.