Loana prête à refaire Loft Story ? "Je resignerais pour tout"

Loana prête à refaire Loft Story ? "Je resignerais pour tout"
Loana Petrucciani durant le 72e Festival de Cannes, le 21 mai 2019.

Devenue ultra célèbre depuis sa victoire à l'émission Loft Story, en 2001, Loana a connu une carrière très prolifique pendant quelques années avant de finalement sombrer. Dans un entretien accordé au magazine Gala et publié le jeudi 10 mars 2022, l'ancienne starlette est revenue sur les hauts et les bas de sa notoriété et a dévoilé si, oui ou non, elle serait prête à refaire le mythique programme de télé-réalité.

Malgré un parcours semé d'embûches et un mental fragile, Loana ne pense que du bien de l'aventure Loft Story et de la notoriété que l'émission lui a apportée. Pourtant convaincue que "la célébrité était quelque chose d'inaccessible", la starlette n'avait jamais imaginé faire la Une des journaux un jour. "J'aspirais plutôt à m'occuper d'animaux, à trouver quelqu'un avec qui faire ma vie et avoir des enfants... Mais la célébrité m'a emmenée ailleurs. Elle m'a offert tellement de choses que jamais je ne pourrai dire que ça m'a fait du mal", a expliqué celle qui souffre de bipolarité dans les colonnes de Gala.

"Si je n'avais pas eu ça dans ma vie, j'aurai terminé plus mal..."

Avant d'intégrer le casting de Loft Story, Loana était strip-teaseuse et menait une vie familiale compliquée. Et même si elle estime que la télé-réalité l'a sauvée, elle est aussi consciente d'avoir fait de mauvaises rencontres. "La célébrité et le Loft ont été un peu la baguette magique de Cendrillon, celle qui m'a fait prendre un virage à 180 degrés. À un moment, les nerfs ont lâché, et c'est là que j'ai rencontré les gens qu'il ne fallait pas...", a-t-elle déploré.

Mais une chose est sûre : Loana ne regrette rien. Rien de rien. "Si c'était à refaire, je resignerais pour tout. Quand je marche dans la rue, on me sourit, on me dit bonjour. Cela me remplit d'amour, de bonnes ondes et cela me donne envie d'avancer. Je pense que si je n'avais pas eu ça dans ma vie, j'aurai terminé plus mal...", a-t-elle conclu avec reconnaissance.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.