Les piliers Des chiffres et des lettres dénoncent la violence de leur départ

Les piliers Des chiffres et des lettres dénoncent la violence de leur départ
Bertrand Renard et Arielle Boulin-Prat à l'enregistrement de l'émission anniversaire des 40 ans Des chiffres et des lettres aux studios de La Plaine Saint-Denis, le 12 mars 2012.

Après l'annonce du départ d'Arielle Boulin-Brat et de Bertrand Renard du jeu Des chiffres et des lettres, les deux acolytes se sont exprimés dans un communiqué de presse pour expliquer les circonstances de leur départ. Ces derniers ont ainsi dénoncé le comportement de France Télévisions.

Vendredi 19 août 2022, nous apprenions qu'Arielle Boulin-Brat et Bertrand Renard quittaient l'émission phare Des chiffres et des lettres. Ce qui a été identifié comme un "désaccord contractuel" par Alexandra Redde-Amiel, directrice des jeux et divertissements de France Télévisions, s'est révélé être plus compliqué. En effet, dans un communiqué de presse donné à l'AFP et publié sur Twitter, les deux piliers de l'émission ont expliqué les dessous de cette séparation. "Notre raison est moins rose bonbon", ont écrit les deux acolytes, avant d'expliquer en trois points la situation "d'une rare violence."

En CDD depuis 36 et 47 ans

"Ce qui est désigné pudiquement comme un 'désaccord contractuel' a surgi car FTV a exigé une baisse de notre salaire de l'ordre de 60% et a refusé de nous accorder le CDI que nous avons eu l'outrecuidance de réclamer", ont stipulé Arielle Boulin-Brat et Bertrand Renard. L'experte des lettres et l'expert des chiffres ont expliqué : "Car oui, vous avez bien lu, nous sommes en CDD depuis 36 ans pour Arielle, et 47 ans pour Bertrand...", avant de continuer : "Nous n'existons pas alors que nous sommes tous les jours à l'antenne. Cette régularisation nous a été sèchement refusée."

Les deux acolytes sont donc bien loin de vouloir partir de France Télévisions et ils concluent amèrement : "Le rose bonbon se transforme en noir de suie."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.