Les coulisses du JT d'Anne-Sophie Lapix en Ukraine dévoilées

Les coulisses du JT d'Anne-Sophie Lapix en Ukraine dévoilées
Anne-Sophie Lapix durant une conférence de la Fondation Abbé Pierre à Paris, le 2 février 2022.

Dans une interview accordée à Télé-Loisirs, et publiée le 15 mars 2022, Virginie Fichet - la directrice adjointe de la rédaction de France 2 - a dévoilé les coulisses du JT d'Anne-Sophie Lapix, diffusé en direct de Lviv, en Ukraine, le 14 mars dernier.

Pour couvrir la guerre en Ukraine, le JT d'Anne-Sophie Lapix s'était exceptionnellement délocalisé sur place le 14 mars dernier. Un tournage effectué à Lviv, grande ville de l'ouest du pays, proche de la frontière polonaise, où de nombreux ukrainiens et ambassades étrangères ont pour le moment trouvé refuge.

Un tournage minutieusement préparé

Même si Lviv reste pour le moment épargnée par les combats, Virginie Frichet a dévoilé dans une nouvelle interview que le tournage s'était toutefois déroulé dans des conditions difficiles : "Il y a eu une alerte quelques minutes avant le direct. Les sirènes ont retenti dans toute la ville, on a donc abandonné le plateau afin de se mettre à l'abri", explique ainsi la directrice adjointe de la rédaction de France 2.

Si la menace a rapidement été évacuée et que le tournage a pu reprendre normalement, Virginie Frichet explique que tout avait été prévu en amont pour pouvoir assurer le direct : "Nous nous étions placés à côté de la gare de Lviv où de nombreuses personnes sont réfugiées. À proximité immédiate du plateau d'Anne-Sophie Lapix, il y avait un petit tunnel dans lequel nous pouvions nous abriter en cas de danger imminent et qui nous permettait de rejoindre la gare. (...) Le plan B, c'était que nous faisions le journal depuis le tunnel (...) ." Toutefois, le cas où l'émission n'aurait pas pu être diffusée avait aussi été anticipé : "(...) Anne-Sophie Lapix avait auparavant enregistré un message pour expliquer aux téléspectateurs que la situation ne nous permettait pas d'assurer le 20 heures comme prévu. Karine Baste, depuis Paris, était prête à reprendre l'antenne à tout moment si nécessaire."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.