Léa Salamé : cette belle proposition qu'elle a dû refuser durant sa carrière

Léa Salamé : cette belle proposition qu'elle a dû refuser durant sa carrière
Lea Salamé lors de la première de "West Side Story" au Grand Rex à Paris, le 2 décembre 2021.

Dans une interview accordée au magazine Télé-Loisirs et publiée le 2 mai 2022, la journaliste Léa Salamé s'est confiée sur sa carrière et les choix parfois difficiles qu'elle a dû faire.

Depuis plusieurs années, Léa Salamé est une journaliste bien connue de la sphère médiatique : elle officie le 7-9 de la chaîne de radio France Inter, mais aussi l'émission On est en direct sur France 2. Autant de projets qui lui ont permis d'être sélectionnée pour animer le débat présidentiel de l'entre-deux-tours avec Gilles Bouleau. Un succès pour lequel elle a dû se battre tout au long de sa carrière, qui n'a pas été un long fleuve tranquille. En effet, cette rescapée des attentats du 11 septembre 2001 a dû faire certains choix, parfois difficiles. En 2017, elle refuse par exemple de présenter seule la matinale de France Inter, malgré la proposition alléchante : "Je venais d'accoucher et, à ce moment-là, je ne me sentais pas à la hauteur pour remplacer Patrick Cohen en tant que seule anchorwoman", a t-elle expliqué dans les colonnes du magazine Télé-Loisirs le 2 mai dernier.

"Faire de bons choix, c'est aussi savoir dire non"

Léa Salamé décide à l'époque de faire équipe avec un autre journaliste, par sécurité. "J'ai préféré partager l'affiche avec Nicolas Demorand, se souvient-elle. Faire de bons choix, c'est aussi savoir dire non à des propositions très séduisantes sur le papier." Et de conclure : "ll m'est arrivé de dire non à des propositions que d'autres, sans doute, auraient accepté..."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.