Laury Thilleman : ce programme télé qu'elle aimerait créer avec son chéri

Laury Thilleman : ce programme télé qu'elle aimerait créer avec son chéri
Juan Arbelaez et Laury Thilleman lors de la première du dessin-animé "Encanto" au Grand Rex de Paris, le 19 novembre 2021.

S'il y a bien une ancienne Miss France qui mène une vie à cent à l'heure, c'est Laury Thilleman. Journaliste, animatrice, mannequin et femme d'affaires, la belle Bretonne est sur tous les fronts et ne compte visiblement pas lever le pied. Dans un entretien accordé au magazine Nous Deux et publié dans le numéro du 22 mars 2022, l'ancienne reine de beauté a d'ailleurs dévoilé l'un de ses futurs projets télé.

Infatigable, Laury Thilleman multiplie les projets professionnels et les apparitions télévisées. Après avoir récemment animé les 37e Victoires de la Musique, la jeune femme est en pleine préparation d'un nouveau programme qu'elle souhaite produire elle-même aux côtés de son chéri, le cuisinier Juan Arbelaez. Très complices, les deux amoureux ont pour habitude de voyager en van. Un mode de vie original qu'ils aimeraient partager via une nouvelle émission télé. "J'adorerais mettre en place un programme télé et le produire. Je voudrais mettre à profit ce qui me fait vibrer autour du van qu'on a construit avec Juan, notre maisonnette sur roulettes", a dévoilé l'ancienne Miss France 2011 dans les colonnes du magazine Nous Deux.

"C'est un projet qu'on développe déjà ensemble"

Si cette émission n'en est encore qu'au stade de projet, il semblerait que les tourtereaux soient déjà en train de travailler sur le concept. Amoureuse de la nature et du contact humain, Laury Thilleman souhaite mettre en valeur tous les aspects positifs de la vie en van, sans pour autant passer sous silence les petits inconvénients. "On pourrait y aborder la vie dans quatre mètres carrés pendant des semaines, les rencontres qu'on y fait, la connexion avec la nature, la liberté que cela nous offre. C'est un projet qu'on développe déjà ensemble", a-t-elle précisé avec enthousiasme. Affaire à suivre !

Vos réactions doivent respecter nos CGU.