Larusso partante pour l'animation télé ? "J'adorerais !"

Larusso partante pour l'animation télé ? "J'adorerais !"
Larusso en concert à l'occasion du Radio Scoop Music Tour à Feurs, le 13 juillet 2019.

Depuis sa victoire lors de la saison 2 de Mask Singer, Larusso semble renouer petit à petit avec la notoriété. Récemment approchée pour être l'une des invités du prochain prime inédit de Génération Hit Machine, la chanteuse a accordé une interview à Télé Loisirs le mardi 8 février 2022. L'occasion pour elle d'évoquer ses futurs projets et ses envies de diversité...

Malgré ce qu'elle chantait en 1998, personne n'a oublié Larusso et sa mythique crinière de feu. Bien que très discrète depuis plusieurs années, la chanteuse semble décidée à revenir pas à pas sur le devant de la scène. Depuis sa victoire remarquée dans Mask Singer, en septembre 2020, la cousine d'Arthur s'apprête à lancer une tournée nationale et enchaîne les projets. Interviewée par Télé Loisirs elle confie même être prête à s'essayer à l'animation télé. "J'adorerais ! Je suis un peu couteau-suisse, comme dans la musique. Je ne sais pas si j'aurais les compétences mais si quelqu'un me dit que j'ai le truc et qu'on me fait confiance, je le ferais avec grand plaisir. Peu importe l'émission, musicale ou pas ! Enfin, pas un truc politique parce que ce serait très chiant, pitié !", a-t-elle assuré en riant.

"Je ne me suis jamais autant amusée"

Si elle se dit prête à tenter l'aventure inédite de l'animation, c'est surtout parce qu'elle a particulièrement apprécié son expérience dans Mask Singer. Cachée sous un costume de manchot, la belle a su saisir le coeur des téléspectateurs et du jury en interprétant Tous les cris, les SOS du regretté Daniel Balavoine. Un renouement avec le public qui a provoqué chez elle un lâcher prise et une vive émotion. "Je ne me suis jamais autant amusée et c'était un vrai challenge : grâce au déguisement, il n'y avait pas de jugement sur scène, pas d'étiquette 'années 90'. Si j'étais venue chanter démasquée, on m'aurait sûrement écoutée, les gens auraient aimé... mais pas autant qu'en étant dissimulée sous un costume. On n'a écouté que ma voix et j'ai aimé ne pas être estampillée chanteuse de l'année 99 ! Si on me propose quelque chose dans le même style, qui reste cohérent avec mes envies, je ne réfléchis pas et j'accepte !", a-t-elle affirmé avec enthousiasme.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.