La soeur des Bogdanoff sort du silence : "Leur physique, c'était un tabou"

La soeur des Bogdanoff sort du silence : "Leur physique, c'était un tabou"
Igor et Grichka Bogdanoff lors de la Vogue Fashion Night à Paris, le 16 septembre 2014.

Trois jours après la mort d'Igor Bogdanoff et moins de dix jours après celle de Grichka, Véronique Bogdanoff, la soeur benjamine des jumeaux, s'est livrée à coeur ouvert dans un entretien accordé au magazine Gala. L'occasion pour elle d'évoquer la complicité inébranlable des deux frères mais aussi leur transformation physique qui a longtemps passionné les foules.

À tout juste 54 ans, Véronique Bogdanoff vient de perdre ses deux frères, à six jours d'intervalle. Profondément attristée, la petite soeur des célèbres jumeaux a néanmoins tenu à rendre hommage à ceux que la France entière connaissait. "Nous avions une grande différence d'âge mais justement, ils m'ont beaucoup choyée. Quand notre mère est morte d'un cancer foudroyant, j'avais 15 ans et ils ont veillé à me protéger", a-t-elle d'abord raconté avant d'évoquer la curiosité et l'inquiétude que leurs visages soulevaient. "Leur physique, c'était un tabou. Un mystère qu'ils s'amusaient à nous voir essayer de percer. Un jour je les ai interrogé deux heures sur la chirurgie esthétique. Ils me baladaient mais ça les faisait rire au fond. Je n'en ai rien tiré...", a-t-elle assuré.

"Je respectais leur choix"

Bien qu'un peu perturbée elle aussi par ces transformations physiques, Véronique Bogdanoff n'a jamais souhaité aller contre ses frères. "On jouait à se prendre par le menton le temps d'un 'Je te tiens, tu me tiens par la barbichette' et puis voilà. Ils savaient ce que j'en pensais mais je respectais leur choix", a-t-elle expliqué avec pudeur.

Bien que dévastée par leur mort, celle qui est sophrologue s'est dite "soulagée" de les voir partir ensemble. "Je ne peux pas imaginer les beaux yeux marrons d'Igor suivant le cercueil de son frère. L'un n'allait pas sans l'autre. Mes frères sont morts à six jours d'intervalle quasiment à la même heure. Grichka à 13H38 et Igor à 13H20. (...) On ne peut pas nier qu'il y a ce mystère de la communication entre les jumeaux", a-t-elle conclu avec émotion.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.