La chaîne BSmart attaque Canal+ et SFR qui refusent de la distribuer

La chaîne BSmart attaque Canal+ et SFR qui refusent de la distribuerPrésentation de la chaîne BSmart © Abaca

, publié le 18 février 2022

La chaîne d'information économique veut être disponible dans les bouquets télés des deux opérateurs.

Les opérateurs refusent. Selon "", BSmart, la chaîne économique, créée en juin 2020 par Stéphane Soumier et Pierre Fraidenraich, anciens journalistes de BFM Business, a décidé d'engager des procédures contre Canal+ et SFR, auprès de l'Arcom, autorité regroupant le Conseil supérieur de l'audiovisuel et la Hadopi*. Le canal d'information souhaite être diffusé dans les bouquets télévisés des deux opérateurs.

SFR et Canal+ disent non

Depuis septembre 2021, après l'avoir diffusé durant un an, le groupe Canal+ a pris la décision de ne plus proposer BSmart dans ses offres. De son côté, SFR n'a jamais accepté d'introduire BSmart dans son catalogue de chaînes. Pour une raison simple : la chaîne économique est une concurrente directe de BFM Business, détenue par l'opérateur de Patrick Drahi. BSmart est tout de même toujours diffusée sur les réseaux d'Orange, Free et Bouygues Telecom.

De plus, BSmart a vu la co-diffusion sur Sud Radio de ses programmes chaque jour de 19h30 à 20h30 s'arrêter à la mi-2021. Même chose pour Demain TV, qui proposait les programmes de la chaîne économique, tous les jours de 6h à 9h sur le canal 31 de la TNT en Île-de-France. Par ailleurs, le média de Stéphane Soumier avait réfléchi à postuler pour un canal sur la TNT dans la région francilienne, avant de finalement renoncer.

"Pour la TNT, il y aura peut-être d'autres opportunités"

Contactés par "Capital", Canal+ et SFR n'ont pas souhaité répondre. Pour sa part, si la chaîne n'a pas commenté ces procédures, BSmart a expliqué que "l'accord entre BSmart et Sud Radio a pris fin au terme de la saison conformément à (leurs) accords" : "Concernant Demain TV, nous avons choisi d'arrêter ces formats. Pour ce qui est de la TNT, nous avons choisi d'arrêter ces formats. Pour ce qui est de la TNT, il y a aura peut-être d'autres opportunités pour BSmart".

* Haute Autorité pour la diffusion des oeuvres et la protection des droits sur internet

Vos réactions doivent respecter nos CGU.