Karine Le Marchand renonce à 117 000€ de subventions pour sa maison

Karine Le Marchand renonce à 117 000€ de subventions pour sa maison
Karine Lemarchand lors d'un dîner de charité donné au Petit Palais à Paris, le 5 avril 2018.

Elle a beau multiplier les succès télévisuels, Karine Le Marchand est aussi souvent confrontée aux critiques des internautes et spectateurs. Après une énième polémique concernant une subvention financière qu'elle devait recevoir pour rénover sa maison secondaire, l'animatrice s'est emparée de son compte Instagram lundi 25 octobre 2021 pour faire une importante mise au point.

Toujours plus proche de son public et des agriculteurs, Karine Le Marchand s'est récemment vu nommée "ambassadrice pour la région Sud, pour l'agriculture et l'éco-responsabilité". À cette occasion, l'animatrice avait annoncé vouloir rénover sa résidence secondaire, située dans le Sud de la France, pour en faire une maison éco-responsable. Un projet soutenu par la région qui devait lui adresser une subvention de 117 000€ pour réaliser ces travaux. Mais suite à la déferlante de critiques, la célèbre présentatrice de L'amour est dans le pré a décidé de refuser cette somme. "Je voulais faire une petite mise au point concernant un petit 'bad buzz' sur les réseaux sociaux par rapport à une demande de subvention que j'ai faite auprès de la région Sud. Depuis 2018, il y a un un cadre d'intervention qui s'appelle 'Bâtiment exemplaire' et qui propose d'aider tout projet de maison éco-responsable...", a-t-elle expliqué en vidéo sur son compte Instagram.

"Je vais renoncer à cette demande de subvention"

Si Karine Le Marchand comptait évidemment toucher cette subvention, c'était sans compter sur les nombreux commentaires assassins qu'elle a pu lire sur les réseaux sociaux. "Vous et moi, si vous habitez dans la région Sud ou si vous avez une maison dans la région Sud vous pouvez y prétendre. (...) Mais puisque je vois que je suis instrumentalisée, la chose va être toute simple, je ne vais pas faire la demande. Je vais renoncer à cette demande de subvention. Comme ça, le truc sera terminé (...). Je vais me débrouiller comme une grande et je continuerai à faire mon petit projet sans l'aide de la région Sud et sans les blablas sur Internet comme ça tout le monde est content", a-t-elle conclu tout en gardant son sourire habituel.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.