"Justice en France" : France 3 va filmer "la justice du quotidien" dès ce soir

"Justice en France" : France 3 va filmer "la justice du quotidien" dès ce soirExtrait de la visite d'Eric Dupond-Moretti en Corse captée par France 3 Corse © France TV Presse - Morgane Production

, publié le 19 octobre 2022

Ce programme produit en collaboration avec le ministère de la Justice sera incarné par le chroniqueur judiciaire Dominique Verdeilhan sur France 3.

Dominique Verdeilhan reprend du service. Le journaliste, ancien chroniqueur judiciaire de France 2 qui avait pris sa retraite en 2019, fera son grand retour sur le service public à compter de ce mercredi à 23h10 à la tête d'un nouveau programme. France 3 proposera le premier numéro de son magazine mensuel "Justice en France", coproduit par France TV Presse et Morgane Production, qui permettra de montrer aux téléspectateurs le fonctionnement de la justice au quotidien en faisant entrer les caméras dans les tribunaux.

Ce nouveau programme n'aurait pas pu voir le jour sans le nouveau décret d'application de l'article 1er de la loi pour la confiance dans l'institution judiciaire, portée par le garde des Sceaux Eric Dupond-Moretti. En 2020, le ministre s'était déclaré favorable à ce que "la justice soit désormais totalement filmée et diffusée".

De nombreuses précautions

Mais "Justice en France" - émission pour les besoins de laquelle le ministère de la Justice et France Télévisions ont signé une convention - s'accompagne d'un certain nombre de précautions. Selon le communiqué de France 3, il n'y aura ainsi ni artifice technique, ni mise en scène et les caméras se feront aussi discrètes que possible. "Ces captations ont nécessité l'obtention de l'accord des magistrats, des avocats et des justiciables. Pour les personnes dont les autorisations n'ont pas été obtenues, elles seront anonymisées et tout élément d'identification occulté", précise également la chaîne. Un droit à l'oubli est même prévu puisqu'aucun élément d'identification ne pourra être diffusé après cinq ans à compter de la première diffusion.

Le premier numéro se déroulera au tribunal correctionnel d'Aix-en-Provence, pour des audiences pénales liées aux délits routiers. Jugés en appel, une dizaine de prévenus vont défiler à la barre pour des excès de vitesse en récidive, des conduites sans permis, des refus d'obtempérer, des délits de fuite... Autour de Dominique Verdeilhan, des experts en plateau décrypteront ces audiences. Tout au long de la saison, des juridictions urbaines comme rurales accueilleront les caméras de "Justice en France" sur France 3.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.