Julien Lepers se confie : "La dépression, on ne sait pas d'où elle peut venir"

Julien Lepers se confie : "La dépression, on ne sait pas d'où elle peut venir"
Julien Lepers photographié à l'occasion de la 22e édition de la Forêt des Livres au village de Chanceaux-près-Loches, le 27 août 2017.

Invité sur le plateau de l'émission Chez Jordan le 4 mars 2022, Julien Lepers s'est laissé aller à quelques confidences sur sa dernière rupture amoureuse. L'animateur s'est livré à coeur ouvert, abordant même sa dépression.

Bien qu'il ne soit plus à la tête du programme, Julien Lepers demeure l'icône de Questions pour un champion. Au sujet de son éviction, il confie à Jordan de Luxe : "Ça fait des années, évidemment que je me remets. J'ai eu avec Questions pour un champion, trente ans de télévision, 99% de bonheur total où j'ai bossé comme jamais de ma vie." Il poursuit : "Mais c'était un vrai, vrai, vrai boulot. Et 1% de trucs vraiment pas bien. La fin complètement ratée, inexplicable, inexpliquée et mal élevée. C'est ça qui m'a vraiment meurtri".

En toute transparence, il avoue ne plus regarder l'émission. "Je n'ai pas vocation à être masochiste. Et c'est vrai que ça me touche. C'est un programme que je connais tellement bien. C'est moi qui ai inventé Questions pour un champion", affirme-t-il.

"Ça a provoqué chez moi une dépression"

Sans filtre, le présentateur parle des répercussions de son départ sur sa santé mentale. "Je ne me suis pas suicidé. Je n'ai pas fait de dépression. La dépression, on ne sait pas d'où elle peut venir. En tout cas, elle n'est pas venue de là. Ça ne m'a pas empêché de dormir", confie-t-il.

Toutefois, il dévoile que son mal-être est finalement né de sa rupture amoureuse. "Quelqu'un que vous adorez et qui vous adore s'en va, alors que vous pensez être très bien dans une relation. Elle décide de partir. 'Allô ! Oui, je vais prendre un peu de recul'. Sans aucune raison, rien du tout. D'une heure à l'autre, vous êtes dans le fond", avoue-t-il. Il révèle alors : "Ça a provoqué chez moi une dépression vraiment forte. Je me suis demandé comment j'allais sortir de ça. J'étais une loque." Par chance, cette page est désormais tournée.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.