Jean-Jacques Bourdin écarté de RMC et BFM : il réagit, accompagné de sa femme

Jean-Jacques Bourdin écarté de RMC et BFM : il réagit, accompagné de sa femme
Jean-Jacques Bourdin lors de la conférence de presse de rentrée 2019-2020 de RMC, RMC Sport et BFM TV à Altice Campus à Paris, le 28 août 2019.

Vendredi 17 juin 2022, le groupe Altice (BFMTV et RMC) annonçait officiellement mettre un terme au contrat du journaliste Jean-Jacques Bourdin. À travers plusieurs publications sur leurs comptes Twitter respectifs, lui et sa femme ont réagi.

C'est la fin d'une époque : après avoir longtemps animé la matinale de la radio RMC, puis laissé sa place à Apolline de Malherbe il y a un peu plus d'un an, c'est désormais au tour des chaînes RMC et BFMTV de se séparer du journaliste Jean-Jacques Bourdin. Vendredi 17 juin 2022, le groupe Altice a en effet annoncé la cessation de contrat de ce dernier dans un communiqué de presse officiel. Celui qui devait animer une émission "spectaculaire" pour les Présidentielles n'était plus apparu à l'antenne depuis le mois de janvier suite à une enquête en interne à son sujet, mais aussi depuis les diverses accusations pour agressions sexuelles classées sans suite pour prescription.

"Je suis tellement heureux d'être libéré"

Peu de temps après les annonces du groupe, Jean-Jacques Bourdin et sa femme, Anne Nivat, ont tous deux réagi sur Twitter. "Je suis tellement heureux d'être libéré, je repars pour de nouvelles aventures et je n'oublierai jamais celles et ceux qui m'ont accompagné.. Vive le journalisme libre et indépendant!!", écrivait le journaliste. Une émotion visiblement partagée par sa femme qui affirmait elle sur son compte : "Quel bonheur, enfin!". Et de conclure dans un autre message : "En ce beau mois de juin, ENFIN des bonnes nouvelles! Quand la vérité a été rétablie, qu'on est LIBÉRÉ et qu'on va continuer ce qu'on aime avec ceux qui en valent la peine, sans se lester des autres, c'est que du bonheur."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.