"Je suis très déçue !" : Mimie Mathy annonce la fin de la série "Le prix de...", dont elle est l'héroïne sur France 3

"Je suis très déçue !" : Mimie Mathy annonce la fin de la série "Le prix de...", dont elle est l'héroïne sur France 3

, publié le 2 décembre 2022

Trois épisodes de cette série, lancée en 2018, ont été diffusés en prime time le samedi soir sur la Trois.

Mimie Mathy perd sa série. L'héroïne de "Joséphine, ange gardien" sur TF1 a annoncé, dans un entretien accordé à "", que la série "Le prix de...", dans laquelle elle incarnait la capitaine de police, Marie Jourdan, n'est pas reconduite par France 3.

"Je suis très déçue !"

"Hélas ! Cela ne reviendra pas sur France 3", a réagi la comédienne. "Je suis très déçue ! Ils ont jugé que l'on n'avait pas fait un score suffisant. J'aimais beaucoup ce personnage et la famille que l'on avait créée. Cela a été une belle aventure. On a fait trois épisodes. Ils ont surement leurs raisons que je respecte et que je comprends tout à fait. Je ne suis pas frustrée de tournage donc tout va bien", a assuré celle qui sera bientôt au générique de Léo Mattei, la série de TF1 portée par Jean-Luc Reichmann.

Arrivé à l'antenne le samedi 13 janvier 2018, "Le prix de la vérité" avait suscité la curiosité de 4,67 millions de téléspectateurs (21,2% de part de marché sur l'ensemble du public). Ils étaient 3,02 millions de téléspectateurs devant "Le prix de la loyauté" le samedi 15 juin 2019 (16,0% du public et 5,3% des Femmes responsables des achats de moins de 50 ans). La fiction faisait toutefois face ce soir-là à la concurrence de la finale du Top 14, le championnat français de rugby. Pour son dernier passage en inédit en prime sur France 3, 3,30 millions de téléspectateurs s'étaient pris de passion pour "Le prix de la trahison" le samedi 22 janvier 2022. La série s'était ainsi classée en tête des audiences.

"Le prix de..." n'est pas la première série sacrifiée de la saison par France Télévisions. Dans une interview fleuve accordée, fin septembre, à "*, Anne Holmes, directrice des programmes du groupe public, avait annoncé la fin de production des séries à succès "Prière d'enquêter" et "Crimes parfaits", elles aussi diffusées sur France 3. La cadre de France Télévisions avait alors convenu qu'il lui fallait "de la place parce que si on veut lancer des pilotes, il faut arrêter certaines fictions".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.