"Je ne suis pas un rat de laboratoire !" : Jean-Luc Mélenchon s'emporte contre Philippe Corbé sur BFMTV

"Je ne suis pas un rat de laboratoire !" : Jean-Luc Mélenchon s'emporte contre Philippe Corbé sur BFMTVJean-Luc Mélenchon s'emporte contre Philippe Corbé sur BFMTV. © BFMTV

, publié le 18 février 2022

Le candidat de la France insoumise était l'invité hier soir de "La France dans les yeux" sur BFMTV.

La colère de l'Insoumis. Hier soir, Jean-Luc Mélenchon était l'invité de la soirée politique "La France dans les yeux", présentée par Bruce Toussaint sur BFMTV. Tournée depuis Digne-les-Bains, dans les Alpes-de-Haute-Provence, l'émission a invité divers Français, de tous bords politiques, à interroger le candidat LFI. Le prétendant à l'Elysée a également été interpellé par Philippe Corbé, chef du service politique de la chaîne info, qui citait notamment des questions posées par des internautes.

"Ce n'est pas à moi qu'il faut poser la question !"

Au cours de la soirée, l'ex-voix de RTL a posé une question d'un téléspectateur, Florian, sur le thème de l'immigration : "Si vous étiez président de la République, quelles seraient vos mesures concernant l'immigration illégale sur notre territoire ?". "Je précise avec une autre question. Les déboutés du droit d'asile, est-ce qu'ils doivent être reconduits dans leur pays d'origine ? Et comment ?", a demandé Philippe Corbé.

"Ecoutez, je suis candidat à l'élection présidentielle et vous me demandez si la loi sera respectée ? Pourquoi ne le serait-elle pas ?", a réagi Jean-Luc Mélenchon, déjà agacé. "Comment vous le faites ?", a relancé le journaliste. "Mais ce n'est pas à moi qu'il faut poser la question ! Ah non, non, non. Vous vous trompez ! Il faut poser la question au petit génie qui passe son temps à expliquer qu'il va mettre dehors plusieurs dizaines de milliers de gens alors qu'il sait que c'est impossible", a poursuivi, énervé, le candidat à la présidentielle.

"Vous n'êtes pas obligé de relayer n'importe quoi !"

Philippe Corbé a alors reformulé sa question : "Est-ce qu'il y a des déboutés du droit d'asile qui doivent être reconduits dans leur pays d'origine ? Oui ou non ?". "Ca, c'est la loi ! La loi s'applique, oui ou non ? Oui, alors de quoi vous me parlez !? Pourquoi vous me posez la question ?!", s'est emporté le député des Bouches-du-Rhône. "Je vous pose la question parce que je me fais le relai d'une question d'un téléspectateur", a précisé le journaliste. Et d'être coupé par l'invité : "Vous n'êtes pas obligé de relayer n'importe quoi !".

"J'ai posé la même question à Eric Zemmour la semaine dernière. Il a répondu", a enchaîné le chef du service politique. "Je m'en fous de ce que vous avez demandé à Zemmour. C'est à moi que vous parlez !", a répliqué Jean-Luc Mélenchon. "Si la loi, il faut l'appliquer. Comment vous faites pour ramener les déboutés du droit d'asile dans leur pays qui ne veut pas les reprendre ?", a interrogé une énième fois le visage de BFMTV. L'homme politique s'est alors mis à ironiser : "Je pourrais par exemple faire une expédition militaire, les bombarder, les jeter depuis un avion. Tout ça est absurde !".

"C'est vous qui avez inventé ces lois absurdes"

Irrité, Philippe Corbé a rappelé à Jean-Luc Mélenchon que "c'était un sujet sérieux" et que "beaucoup de Français se posaient la question". "C'est vous qui n'êtes pas sérieux dans votre questionnement ! (...) Quelle est l'alternative, monsieur ?", a interrogé l'Insoumis. "Je ne sais pas, je ne suis pas candidat à la République, monsieur", a rétorqué le journaliste. "Ah, voilà ! Vous ne savez pas, vous vous contentez de présenter une impasse. Moi, je ne suis pas un rat de laboratoire ! C'est vous qui avez inventé ces lois absurdes !", a accusé Jean-Luc Mélenchon. "Ce n'est pas moi, c'est vous qui êtes parlementaire !", a riposté Philippe Corbé. puremedias.com vous propose de visionner la séquence.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.