"Hier, aujourd'hui et demain" : France 2 arrête l'émission de Laurent Ruquier après un seul numéro

"Hier, aujourd'hui et demain" : France 2 arrête l'émission de Laurent Ruquier après un seul numéro"Hier, aujourd'hui, demain" © Nathalie GUYON - FTV

, publié le 4 décembre 2022

C'est dans les colonnes du Parisien qu'Anne Holmes, la nouvelle directrice des programmes de France 2 a annoncé que la nouvelle émission de Laurent Ruquier ne reviendrait pas après son échec d'audience en novembre.

"Ce serait formidable que cela devienne une mensuelle" confiait Laurent Ruquier à puremedias.com début novembre. Ce sera finalement un one shot. Dans un entretien fleuve accordé au journal , Anne Holmes, la nouvelle directrice des programmes de France Télévisions, annonce l'arrêt de l'émission "Hier, aujourd'hui, demain" après un seul numéro. "L'émission n'a pas trouvé son public et ne devrait pas revenir à l'antenne. La promesse était sans doute insuffisamment claire pour le téléspectateur. Laurent Ruquier planche déjà sur un autre format, mais je ne peux pas vous en dire plus pour l'instant. Il s'agit du même projet que "Tout nous fait chanter" (dans lequel des humoristes interprètent des chansons liées à l'actualité), mais le concept a un peu évolué" explique-t-elle.

Un lancement catastrophique

Lancée le 15 novembre dernier, l'émission analysait quatre sujets de société à travers le temps. Images d'archives à l'appui, "Hier, aujourd'hui, demain" décryptait leur traitement médiatique et leur perception dans l'opinion au fil des ans. Malheureusement pour Laurent Ruquier, le premier numéro avait été un vrai échec pour France Télévisions. Programmée en prime-time, l'émission n'avait attiré qu'1,15 million de téléspectateurs selon Médiamétrie, soit 6,2% du public (3,7% des FRDA-50).

A lire aussi : Laurent Ruquier ("Hier, aujourd'hui, demain") : "Je considère qu'il ne faut pas donner la parole à tout le monde"

"Si cette émission marchait, ce serait formidable que cela devienne une mensuelle mais ce n'est pas gagné. Pour cela, il va falloir faire nos preuves, faire de l'audience, ce qui n'est pas simple en ce moment toutes chaînes confondues. On voit bien que ce sont surtout les fictions, en particulier celles de France 3 qui cartonnent. Il n'y a pas de case facile, pas plus le mardi soir qu'un autre soir hélas. Aujourd'hui, en télévision, il faut faire des grands shows comme "Star Academy" ou "The Voice" ou des téléfilms mais je ne suis pas comédien et n'ai pas envie de le devenir" nous avait expliqué Laurent Ruquier quelques jours avant la diffusion de son nouveau projet.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.