Geneviève de Fontenay tacle Nathalie Marquay : "Elle n'a pas de cerveau valable"

Geneviève de Fontenay tacle Nathalie Marquay : "Elle n'a pas de cerveau valable"
Geneviève de Fontenay à la soirée de remise des prix Trofemina à la salle Wagram à Paris, en juin 2014.

Lundi 13 septembre 2021, dans l'émission L'Instant de Luxe diffusée sur Télé Star Play, Geneviève de Fontenay a réglé ses comptes avec Nathalie Marquay, élue Miss France en 1987. Et le moins que l'on puisse dire, c'est qu'elle n'y est pas allée de main morte !

Cela fait plusieurs années que Geneviève de Fontenay et Nathalie Marquay s'écharpent par médias interposés. L'une critique, l'autre dément et envoie de nouvelles piques, qui sont à leur tour démenties et ainsi de suite. Nul doute que les déclarations de l'ancienne présidente du comité Miss France, faites ce lundi dans L'Instant de Luxe, ne resteront pas sans réponse !

"Jamais une Miss ne m'a parlé comme ça"

Geneviève de Fontenay, irritée à l'évocation de la compagne de Jean-Pierre Pernaut, a en effet déclaré que l'élection de cette dernière en 1987 aurait pu être truquée. Selon elle, Miss Réunion aurait dû être élue à la place de Nathalie Marquay. "L'homme qui triait les votes à Europe 1 ne s'en sortait pas, alors ça a fini par être elle (...) C'était la première élection télévisée, alors ils n'ont pas voulu faire d'histoire", a-t-elle balancé.

Mais ce n'est pas tout : Geneviève de Fontenay s'en est aussi pris au mariage de la reine de beauté : "Jean-Pierre Pernaut j'ai l'impression qu'il a surtout acheté l'écharpe Miss France. Nathalie Marquay n'a pas de cerveau valable. C'est trop grave, jamais une Miss ne m'a parlé comme ça, elle n'a rien dans la tête ! Ce n'est pas le style de Jean-Pierre, ça c'est sûr. Lui, c'est un homme de talent et ça prouve que c'est l'écharpe qui attire."

"Vous pensez que Jean-Pierre Pernaut aurait épousé Nathalie pour l'écharpe ? C'est étonnant quand même...", lui a alors répondu l'animateur Jordan Deluxe. "C'est étonnant mais ça arrive. La preuve. C'est la vérité en tout cas", a asséné l'interviewée.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.