Florent Pagny : sa réaction en découvrant le premier prime de la Star Academy

Florent Pagny : sa réaction en découvrant le premier prime de la Star Academy
Florent Pagny lors de la 35e cérémonie des Victoires de la Musique à la Seine Musicale à Boulogne-Billancourt, le 14 février 2020.

Il y a 20 ans, Florent Pagny devenait le parrain de la première promotion de la Star Academy, et donc le premier artiste à inaugurer le plateau de l'émission. Interrogé par Télé-Loisirs le 26 octobre 2021, il a indiqué ne pas avoir été convaincu par le programme au départ.

Les samedis 30 octobre, 6 novembre et 13 novembre 2021, TF1 diffusera l'émission Star Academy : On s'était dit rendez-vous dans 20 ans !. Présentée par Nikos, elle offrira l'occasion de retrouver les anciens élèves et professeurs du programme musical, mais aussi de visionner des moments marquants et des images inédites. Florent Pagny, le premier parrain du télécrochet, a ainsi été interviewé par Télé-Loisirs. "Je me suis retrouvé propulsé parrain de la première édition mais j'ai découvert sur le plateau ce nouveau mode de télévision", a d'abord confié le chanteur au magazine.

"J'ai dit 'oui' mais je ne savais rien"

C'est en effet lors du premier prime que Florent Pagny a découvert l'émission, mais également le principe même de la téléréalité : "Pour la petite anecdote, je n'avais pas vu Loft Story, je n'étais pas en France à ce moment-là. Quand j'ai débarqué en France, on m'a expliqué que le Loft avait cartonné et qu'un nouveau programme arrivait. Qu'il s'appelait Star Academy et qu'on me sollicitait pour en être le parrain. J'ai dit 'oui' mais je ne savais rien. J'ai découvert ce soir-là cette nouvelle façon de faire de la télévision, avec une dose de télé-réalité, des éliminations... Je me souviens ce soir-là, la moitié des candidats avait été éliminée. J'hallucinais. Je me demandais ce que c'était cette horreur..."

Pour lui, la Star Academy a finalement dépassé Loft Story en faisant venir les candidats "pour une raison", et non pour "se mettre dans une piscine". "The Voice est un peu l'aboutissement de tout cela, une décennie plus tard. On frôle parfois la télé-réalité mais avec une véritable raison d'être en concours", a-t-il analysé.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.