Flavie Flament : l'émission de télé-réalité qu'elle regrette d'avoir présentée

Flavie Flament : l'émission de télé-réalité qu'elle regrette d'avoir présentée
Flavie Flament lors de la première du film "Le Brio" à Paris, le 21 novembre 2017.

Peu d'animatrices peuvent se vanter d'avoir une carrière bien remplie. C'est le cas de Flavie Flament, adorée par les téléspectateurs depuis de nombreuses années. Invitée à se confier à Buzz TV le lundi 24 janvier 2022, la jolie blonde est revenue sur l'ensemble de sa carrière. L'occasion pour elle d'évoquer la seule émission qu'elle regrette d'avoir présentée : Nice People.

En 2003, la France surfe sur la nouvelle vague télé-réalité, popularisée grâce au succès tonitruant de Loft Story. Appelée pour co-présenter Nice People aux côtés d'Arthur, Flavie Flament accepte la mission de bon coeur. Malheureusement, ce nouveau programme qui voit plusieurs jeunes européens être enfermés dans une villa pendant plusieurs semaines ne rencontre pas le succès escompté et est annulé. Une aubaine pour la célèbre animatrice qui n'appréciait pas du tout le concept. "Nice People, c'est la seule émission que j'ai regretté d'avoir présentée. À l'époque, tout le monde savait que je n'étais pas fan... J'étais allée voir Étienne Mougeotte, l'ancien vice-président de TF1, en lui disant que je n'avais jamais présenté de télé-réalité", a-t-elle confié dans un premier temps.

"Je n'avais pas le cynisme nécessaire"

Si elle a accepté d'endosser le rôle de présentatrice, c'est avant tout par curiosité. Désireuse de connaître les coulisses de ce nouveau genre qu'était la télé-réalité, Flavie Flament se lance dans l'aventure mais regrette rapidement sa décision. "Je trouve que techniquement, c'était intéressant à présenter. Mais, en fait, (...) je n'avais pas le cynisme nécessaire, j'ai trop d'empathie, je suis trop sensible à ça. Donc voilà, je regrette", a-t-elle affirmé.

Depuis, celle qui mène un combat contre les violences conjugales n'a jamais réitéré l'expérience. "Aujourd'hui, la télé-réalité a beaucoup changé. À côté Nice People fait hyper bon enfant ! Mais déjà à l'époque, ça me touchait beaucoup. La télé-réalité, c'est un genre que j'ignore. Je ne pense pas que ça éveille. Ça m'échappe et ça ne m'intéresse pas, et heureusement, ça n'intéresse pas mes enfants non plus", a-t-elle conclu.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.