Flavie Flament de retour sur TF1 : "On me demande ma pièce d'identité"

Flavie Flament de retour sur TF1 : "On me demande ma pièce d'identité"
Flavie Flament lors de la soirée de lancement de Inside Opéra à l'Opéra Garnier à Paris, le 4 juin 2018.

Avis aux nostalgiques : samedi 18 février 2022, Flavie Flament sera de retour dans Stars à domicile sur TF1. À cette occasion, la présentatrice s'est confiée à 50' Inside et a fait une surprenante révélation.

C'était le 18 novembre 2001, TF1 lançait Stars à domicile, révélant ainsi Flavie Flament. Une émission qui consistait à inviter les plus grands artistes comme Garou, Alizée, Lorie, Hélène Ségara... à surprendre leurs fans chez eux en France. Pour fêter les 20 ans du programme, TF1 a décidé de relancer l'émission culte, qui sera diffusée à partir du 18 février, signant ainsi le grand retour de Flavie Flament. À l'occasion, celle qui pense toujours à Jean-Luc Delarue a accepté d'être le portrait de la semaine dans 50' Inside, samedi 12 février.

"J'ai l'impression que c'était hier"

Suivie par les caméras de TF1, Flavie Flament que l'on voit devant les locaux de la première chaîne à Boulogne-Billancourt pour une séance photos, se remémore tous les bons souvenirs passés : "Il fut un temps encore, j'arrivais à TF1, c'était assez marrant parce que je connaissais les personnes de l'accueil. Je leur faisais un petit coucou puis les portes s'ouvraient." Mais depuis son départ, le personnel a bien changé et ne la connaît pas forcément : "Maintenant, ce qui est tout à fait logique, on me demande ma pièce d'identité. Ça file un petit coup sur la cafetière puisqu'on se rend compte que le temps a passé et que je suis partie il y a un peu plus de dix ans et en même temps, j'ai l'impression que c'était hier." Désormais, l'ancienne présentatrice de TF1 est heureuse de retrouver le plateau : "C'est un chemin que j'ai repris ce matin avec beaucoup d'enthousiasme et c'est presque un truc normal. Je redeviens une tête à coiffer et une tête à maquiller. Et ça, ça m'avait fait du bien... de faire une pause."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.