Eric Zemmour porte plainte contre "Closer" pour violation de la vie privée

Eric Zemmour porte plainte contre "Closer" pour violation de la vie privéeOlivier Pardo dans "Les grandes gueules" sur RMC © Abaca

, publié le 26 novembre 2021

L'hebdomadaire people révèle cette semaine la grossesse supposée de la conseillère du futur candidat à la présidentielle.

Eric Zemmour tente d'empêcher la parution du numéro de "Closer" de cette semaine. Selon une information du "", le futur candidat à la présidentiel a assigné jeudi en référé la société éditrice du magasine people, devant le tribunal judiciaire de Paris, au titre du droit au respect de l'intimité de la vie privée.

En cause : une information visible cette semaine en couverture de "Closer" et développée sur quatre pages, dont le titre est : "Il va être papa en 2022". L'hebdomadaire évoque ainsi la grossesse supposée de la conseillère du polémiste, Sarah Knafo. Selon "", la demande d'Eric Zemmour a été jugée irrecevable. Le polémiste a depuis annoncé par le biais de ses avocats qu'il portait plainte. A en croire le quotidien, la conseillère d'Éric Zemmour devrait faire de même dans les jours prochains pour atteinte à la vie privée.

Plainte contre "Paris Match" et "Voici"

La vie privée d'Eric Zemmour avait déjà fait la Une des magazines "Paris Match" et "Voici" en septembre dernier. "Paris Match" dévoilait alors des photos du polémiste en train de se baigner avec sa conseillère. En couverture, l'hebdomadaire du groupe Lagardère suggérait une relation extra-conjugale entre le polémiste et sa "très proche conseillère", sans l'affirmer pour autant. A l'inverse, "Voici" n'hésitait pas à parler de "" d'Eric Zemmour avec celle-ci. Eric Zemmour avait dans la foulée annoncer porter plainte contre les deux magazines.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.