Églantine Éméyé : ces moments éprouvants qu'elle a vécus avec son fils autiste

Églantine Éméyé : ces moments éprouvants qu'elle a vécus avec son fils autiste
Églantine Éméyé lors du Festival de Télévision de Luchon, le 9 février 2022.

Maman d'un garçon autiste, le quotidien d'Églantine Éméyé n'a pas toujours été simple. Au cours d'une nouvelle interview, parue dans Voici le 13 mai 2022, la présentatrice s'est confiée sur cet aspect parfois éprouvant de sa vie privée.

Devenue animatrice et chroniqueuse pour la télévision à la fin des années 1990, l'ancien mannequin et comédienne Églantine Éméyé est une figure bien connue des téléspectateurs. Passée par Nulle part ailleurs, Les Victoires de la musique ou encore Touche pas à mon poste, l'animatrice jongle habilement entre ses responsabilités professionnelles et son quotidien de maman ; un aspect sur lequel elle est revenue dans une récente interview avec Voici.

"J'ai passé des nuits à pleurer"

Mère de deux garçons, Églantine Éméyé confie qu'elle a dû parfois faire face à des situations très difficiles. En effet, son fils cadet, Samy, est polyhandicapé et atteint de troubles autistiques sévères ; une condition qui oblige l'animatrice à vivre loin de son enfant, celui-ci étant placé dans une structure spécialisée. Récemment, la présentatrice avait d'ailleurs confié avoir souffert à cause du confinement qu'elle avait dû passer séparée de son garçon.

Dans Voici, Églantine Eméyé est revenue sur les moments parfois éprouvants passés avec son cadet : "Avec le recul, ce que j'ai vécu est inimaginable. J'ai passé des nuits à pleurer, allongée sur lui pour le contenir et l'empêcher de se faire du mal." Un témoignage qu'elle relativise cependant, en s'estimant relativement chanceuse. Ainsi, elle tempère : "Et encore, moi j'étais dans le confort et m'en sortais financièrement. Certaines sont seules -dans la plupart des cas, les pères quittent vite le navire - dans un 28m2 avec trois enfants dont un autiste, et elles ont beau l'aimer viscéralement, c'est invivable pour tous."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.