Décès de Christophe Izard, créateur de L'île aux enfants : les stars réagissent

Décès de Christophe Izard, créateur de L'île aux enfants : les stars réagissent
Casimir (Yves Brunier), Léonard (Boris Scheigam), Christophe Izard, Hippolyte (Gérard Camoin) dans l'émission L'île aux enfants sur TF1, le 1er janvier 1978.

C'est toute une génération qui est en deuil : Christophe Izard, créateur de l'émission culte L'Île aux enfants est décédé dimanche 31 juillet 2022, à l'âge de 85 ans. Face à cette triste nouvelle, nombreuses sont les stars à avoir souhaité lui rendre un dernier hommage.

Il a animé le petit écran pendant des années et accompagné nombre de personnes tout au long de leur enfance : Christophe Izard, à l'origine de la célèbre émission L'Île aux enfants, de son générique iconique, mais aussi de sa figure incontournable Casimir, s'en est allé dimanche 31 juillet dernier. Une annonce effectuée par son ami de toujours Pierre-Alek Beddiar. Très touchées par cette disparition, de nombreuses personnalités ont souhaité lui rendre hommage une dernière fois sur le réseau social Twitter. C'est notamment le cas de Marie Myriam, gagnante du concours l'Eurovision en 1977, qui a affirmé avec tristesse, en légende de deux photos d'elle accompagnée des deux mascottes : "Il était bienveillant et comme un papa pour moi. J'étais fière d'être ta Marie Chanson cher Christophe Izard. J'ai tellement de peine."

"Je ne t'oublierai jamais"

Pierre Jean-Chalençon, également touché par ce décès, a lui aussi souhaité rendre hommage à cette personne à laquelle il doit temps. En légende d'une photo où l'on voit Casimir et Christophe Izard, il a écrit : "Adieu ami !!! (...) Merci pour ce bonheur, cette passion de la jeunesse... Merci de ton amitié, merci d'avoir été aussi humble... Je ne t'oublierai jamais. La télévision te doit tellement." Christophe Beaugrand, lui, a souhaité mettre en avant l'impact que Christophe Izard a eu sur bons nombres d'enfants : "Casimir (et une bonne partie de nos enfances à tous) sont en deuil aujourd'hui. Au revoir monsieur Izard."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.