Cyril Hanouna s'emporte contre Anne Hidalgo sur C8, David Assouline lui demande de s'excuser et en appelle à l'Arcom

Cyril Hanouna s'emporte contre Anne Hidalgo sur C8, David Assouline lui demande de s'excuser et en appelle à l'ArcomCyril Hanouna s'emporte contre Anne Hidalgo sur C8. © C8

, publié le 7 octobre 2022

Au moment de débattre de la décision de la maire de Paris de ne pas retransmettre de matchs de la Coupe du monde de football au Qatar sur écran, Cyril Hanouna a notamment déclaré hier : "Anne Hidalgo, dès qu'il y a une proposition de merde elle l'a reprend".

Contre-attaque. Dans "Touche pas à mon poste", Cyril Hanouna ne se prive pas de dire dès qu'il en a l'occasion tout le mal qu'il pense de la maire de Paris, Anne Hidalgo, et de son action politique dans la capitale. À l'instar de nombreux de ses homologues dont ceux de Strasbourg, Marseille et Lille, la candidate socialiste de la dernière élection présidentielle a décidé de ne pas proposer de matchs de l'équipe de France sur écran géant ni d'installer de fan zones, comme cela a, par exemple, été le cas lors du Mondial 2018 remporté par les Bleus en Russie.

"Pour nous il n'a pas été question d'installer des zones de diffusion des matchs pour plusieurs raisons : la première c'est les conditions de l'organisation de cette Coupe du monde, tant sur l'aspect environnemental que social, la seconde, c'est la temporalité, le fait que ça ait lieu au mois de décembre", a justifié le 3 octobre auprès de l'AFP l'adjoint chargé du Sport, Pierre Rabadan. Le Mondial se déroulera au Qatar du 20 novembre au 18 décembre.

"Anne Hidalgo ne veut pas fermer sa gueule, sans rigoler !

Sur C8, Cyril Hanouna a d'abord consacré un débat à cette décision dans son émission du 5 octobre. "J'ai vu qu'Anne Hidalgo n'allait pas mettre d'écrans géants pour voir les matchs. Mais quelle hypocrisie ! Sans déconner, quelle hypocrisie ! Elle ne veut pas fermer sa gueule, sans rigoler", a-t-il lâché à l'encontre de l'élue. Avant d'annoncer : "Je vais faire un débat demain, je vais la défoncer".

A LIRE : "Il faut arrêter de faire culpabiliser les gens" : Mohamed Bouhafsi agacé par les appels au boycott de la Coupe du monde

A LIRE : "Pourquoi aujourd'hui prendre en otage le spectateur ?" : Roschdy Zem déplore le boycott "tardif" de la Coupe du monde

A LIRE : TV : Près de la moitié des Français pensent boycotter la Coupe du monde de football au Qatar

Le lendemain, hier soir, Cyril Hanouna a tenu parole. Émile Meunier, conseiller à la mairie de Paris et membre du groupe écologiste à l'initiative de cette proposition, a été invité à expliquer l'essence de cette décision. "On demandait (à ce qu'il n'y ait) pas de fan zones, pas de promotion dans l'espace public, pas d'argent de la mairie pour financer cet événement. Anne Hidalgo a repris la proposition et on est ravis !", a déclaré Emile Meunier. Cyril Hanouna de prendre la balle au bond : "Anne Hidalgo, dès qu'il y a une proposition de merde elle l'a reprend. T'emmerdes pas avec ça...". Après avoir ri, Émile Meunier a tenté de sensibiliser les téléspectateurs sur les conséquences de cet événement sur le plan humain : "J'ai fait le calcul du nombre de joueurs qu'il y aurait, plus de 800 et quelque. Vous divisez 6.500 par 800, cela fait plus de 8 morts par joueur qui joue au ballon". Cyril Hanouna de tacler de nouveau : "Mais ça, il fallait se réveiller avant."

Le débat a pris une nouvelle ampleur un peu plus tard dans la soirée sur Twitter. David Assouline, sénateur de Paris, a écrit dans la foulée de l'émission : "Je demande à l'Arcom de se saisir des propos scandaleux de Cyril Hanouna. J'adore le foot mais ne peux pas rester indifférent aux milliers de morts sur les chantiers, à la situation des droits des femmes, ni à celle des droits humains. Merci Anne Hidalgo de faire ce geste". Très présent sur les réseaux sociaux, Cyril Hanouna a rétorqué à l'élu socialiste : "Personne n'est indifférent monsieur Assouline! Et c'est bien sûr très grave. Mais il fallait se réveiller avant. Stop l'hypocrisie ! Si vous voulez sanctionner, trouvez autre chose. Là vous allez juste sanctionner les supporters et l'équipe de France! Amitiés'."

"Excusez-vous !"

Et l'élu de reprendre : "Vous pouvez le penser et le dire, pas insulter et diffamer sur une antenne qui a l'autorisation d'émettre, donnée par la puissance publique avec une convention qui vous interdit de le faire. Ce n'est pas la première fois que vous parlez comme ça de la maire de Paris. Excusez-vous !". "Déjà content de savoir que vous nous regardez ! Merci !", a de nouveau réagi Cyril Hanouna, avant de proposer à l'élu socialiste de venir en débattre en plateau. "J'ai regardé cet extrait honteux. Excusez-vous et on verra. C'est le préalable pour tout débat utile, le respect des personnes. Je suis un homme politique qui croit en la politique, et qui pense que l'outrance et le cirque permanent la tue au profit de l'extrémisme", a conclu David Assouline.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.