Cyril Féraud : cet échec à la télévision qu'il a vécu comme une "injustice"

Cyril Féraud : cet échec à la télévision qu'il a vécu comme une "injustice"
Cyril Féraud à l'avant-première du film d'animation "Cars 3" au cinéma Gaumont Champs-Elysées à Paris, le 9 juillet 2017.

Mercredi 4 août 2021, Cyril Féraud était l'invité du Club de l'été sur Europe 1. L'animateur s'est confié sur son parcours et notamment sur une émission qui fût pour lui le plus gros échec de sa carrière.

Depuis 2018, Cyril Féraud fait la joie des téléspectateurs avec l'émission La carte aux trésors, diffusée sur France 3, ou encore Slam, qu'il présente chaque après-midi, depuis plus de 10 ans. Ce succès, il le doit à son investissement et son travail. Mais mercredi 4 août, l'animateur s'est voulu franc au micro de Thomas Isle, et a révélé qu'il a aussi connu des échecs, dont un qui l'a profondément marqué. "Je l'ai très mal vécu", a-t-il avoué sur le plateau d'Europe 1, avant de continuer : "Franchement, j'en ai connu un, cuisant, en prime il y a très longtemps... Il y a une dizaine d'années. Ça s'appelait Le grand jeu. Je ne sais plus, on avait fait un score vraiment, vraiment pourri. Et je suis sorti de mon lit, il était 16 heures, je crois. Vraiment je me disais : 'Mais ce n'est pas possible en fait', j'avais tellement bossé sur cette émission. Il y avait plein de choses qui n'allaient pas, évidemment, mais je vivais vraiment ça comme une injustice." Une expérience qui semble douloureuse pour le présentateur qui a reconnu avoir "du mal à en reparler".

"Les échecs c'est vrai que c'est dur"

Heureusement, des échecs, tout le monde en a, même Raymond Domenech. "Par chance, c'est assez rigolo, j'avais présenté cette émission qui avait pris un four d'audience le lundi et le mercredi sur France 3, il y avait un jeu d'aventure qui s'appelait L'étoffe des champions avec Raymond Domenech et qui avait fait le pire score historique en prime de la chaîne. Donc le mercredi, je me suis dit : 'Bon, ben c'est bon en fait, je suis tranquille, c'est oublié !'", s'est-il amusé. Un flop, qui reste encore présent, mais qui a permis à Cyril Féraud de rebondir : "C'est vrai que quand on s'investit énormément dans notre travail, ce qui est notre cas, les échecs c'est vrai que c'est dur. Mais c'est le seul, vraiment, que j'ai connu. Et puis ce n'est pas grave, ça fait partie du job."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.